Israël va réduire la fourniture d'électricité à Gaza le 2 décembre

Publié le par Adriana Evangelizt

Noël approche, les sionistes vont commencer à distribuer des cadeaux bien que les Palestiniens y aient droit toute l'année et ce, depuis soixante ans. Le plus gros cadeaux pour un autre Peuple pouvant être un gros paquet sur l'Iran. Avec pétard assourdissant et éclairs laser. Là, en attendant, on vous annonce le plus tranquillement du monde que Sion va réduire la fourniture d'électricité à Gaza à partir du 2 décembre. Car c'est eux qui "vendent" l'électricité en Palestine. Non contents d'occuper le pays, il faut aussi qu'ils exploitent les colonisés. L'argent n'a pas d'odeur. Par ici la monnaie. C'est écrit dans le Talmud. On va vous montrer comment les rabbins venus de Pologne ont tordu le cou à la loi de Moïse... quelques leçons pour que vous compreniez mieux ce qui règne à Sion... allez, c'est parti !

Il est écrit dans le Deutéronome (24, 14) Tu n'opprimeras point le mercenaire, pauvre et indigent, qu'il soit l'un de tes frères, ou l'un des étrangers demeurant dans ton pays, dans tes portes. La Bible, dit le Thalmud, a voulu dire par là qu'on peut faire le contraire à l'égard des autres. (Bava-Metzia, III, 2.) Et qui sont les autres? « Ce sont, dit Raschi, les peuples du monde, qui ne sont pas les frères des juifs. »

« Mais jusqu'à quel point peut aller l'oppression permise par la loi contre les non-juifs? Elle peut aller jusqu'au vol. Il est permis de voler un non-juif, car les paroles de la Bible portent (Lévitique, 19, 13) :Tu n'opprimeras point ton prochain, et tu ne raviras rien par violence. Tu ne retiendras point jusqu'au lendemain le salaire du mercenaire. Elles disent prochain, et non goï; un goï n'est pas un prochain. (Bava- Metzia, III, 2.) 

Vous avez là un aperçu de ce qu'ils ont fait de la Loi de Moïse... Sur un autre blog, nous allons traduire toutes les phrases racistes du Talmud et démontrer que ce qui règne à Sion c'est ça. Ca aide un peu à comprendre le comportement des sionistes à l'égard des Palestiniens et des Chrétiens... les Chrétiens vouées aux Gémonies  sont les premières victimes de la haine Talmudique... 

Le Thalmud (Avoda Zora, p. 2) ordonne aux juifs d'avoir soin de chagriner les chrétiens
dans le moment que ceux-ci se préparent à célébrer leurs principales fêtes. « — Avant les fêtes, dit Rabbi Juda, c'est alors qu'il convient d'exiger une dette des non-juifs ; cela peut les affliger. — « Non, répondent les savants, cette affliction n'est pas suffisante, surtout si le goï peut payer ; car après avoir payé, il peut s'en réjouir. » L'imagination fertile des rabbins a travaillé sur ce cas, ils ont trouvé que le mieux serait de causer au non-juif une affliction permanente, « pour le détourner de son culte idolâtre, » observe pieusement Rabbi Bartenora.



Israël va réduire la fourniture d'électricité à Gaza le 2 décembre

 

JERUSALEM - Israël va réduire la fourniture d'électricité à la bande de Gaza à compter du 2 décembre, a-t-on appris jeudi soir de sources officielles israéliennes.

Une porte-parole du ministère de la Défense à Tel-Aviv et le porte-parole de l'Administration pour la coordination et la liaison avec le territoire de Gaza, le capitaine Tchadi Yassine, ont tous deux indiqué à l'AFP sans autre précision que "les fournitures d'électricité à la bande de Gaza seront réduites à partir du 2 décembre".

Auparavant, deux organisations israéliennes de défense des Droits de l'Homme avaient indiqué que l'armée israélienne avait fait part de cette intention à la Cour suprême d'Israël, en réponse à des recours présentés contre une telle mesure.

L'armée a fait savoir aux juges qu'elle entend appliquer cette mesure à partir du 2 décembre "progressivement et de façon effective", tout en s'efforçant "d'éviter une crise humanitaire", avaient affirmé le Centre légal pour la liberté de circulation (Gisha) et le Centre légal pour les droits de la minorité arabe d'Israël, qui citaient des documents de la Cour suprême.

Cette sanction sera prise en représaille à la poursuite de tirs de roquettes palestiniennes contre Israël à partir de la bande de Gaza, qui est entièrement contrôlée depuis juin par le mouvement islamiste Hamas.

Israël a décidé le 19 septembre de considérer Gaza comme une "entité hostile" et a réduit fin octobre l'approvisionnement en carburant de ce territoire palestinien.

Les coupures d'électricité périodiques envisagées n'ont en revanche jusqu'ici pas été appliquées en raison de l'opposition du conseiller juridique du gouvernement, Menahem Mazouz.

Dix organisations de défense des droits de l'homme israéliennes et palestiniennes ont introduit un recours devant la Cour suprême israélienne contre ces mesures de rétorsion, qu'elles dénoncent comme "une punition collective en violation du droit international".

Romandie


L'électricité sera réduite dans la bande de Gaza


par Yael Ancri


Le Parquet a annoncé jeudi soir à la Cour suprême que l’électricité serait graduellement réduite dans la bande de Gaza à partir du 2 décembre prochain. Le Parquet répondait à une requête déposée auprès de la Cour suprême contre une coupure de l’électricité dans la bande de Gaza pour des raisons humanitaires.

Il y a environ un mois, les organisations de défense des Droits de l’homme ont fait appel à la Cour suprême pour interdire provisoirement la mise en application des mesures adoptées par le ministre de la Défense, Ehoud Barak, et le Cabinet de sécurité. Ces organisations ont évoqué la cause humanitaire, affirmant qu’une punition collective pour un million et demi de Palestiniens dans la bande de Gaza « était illégale et risquait de nuire de façon irréversible à la santé et au bien-être des résidents de la bande de Gaza. »

Le conseiller juridique du gouvernement, Menny Mazouz, avait alors ordonné aux services de sécurité de repeser cette proposition de couper le courant à la bande de Gaza en riposte aux tirs de roquettes par des terroristes palestiniens. Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, qui défend sa proposition, à dit au téléphone à Menny Mazouz : « Vous ne déciderez pas pour moi ! »

Finalement, il a été décidé de ne pas couper entièrement l’électricité dans la bande de Gaza, mais de la limiter en posant des appareils de limitation sur les fils électriques fournissant aux Palestiniens de l’électricité d’Israël.

Mazouz a ajouté dans sa réponse à la Cour suprême que pour permettre aux dirigeants de la bande de Gaza de s’organiser avant la réduction de l’électricité, les Palestiniens seraient prévenus deux semaines avant le début de la réduction.

Arouts7

Posté par Adriana Evangelizt

 

Publié dans LE MARTYRE DE GAZA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article