Israël "usera de la force" si les tirs du Hamas ne cessent pas

Publié le par Adriana Evangelizt


Israël "usera de la force" si les tirs du Hamas ne cessent pas


Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a prévenu dimanche qu'Israël userait de la force contre le Hamas si les tirs de roquettes et d'obus de mortier à partir de la bande de Gaza se poursuivaient.

"Le Hamas est la force dominante dans la bande de Gaza. Il devra subir les conséquences de ses actes (...) La réalité doit changer: soit le calme règnera, soit Israël usera de la force pour ramener le calme", a averti M. Olmert au début du conseil des ministres hebdomadaire.
M. Olmert a fait ces déclarations à la suite de la mort d'un civil israélien tué vendredi dans un kibboutz (village collectiviste) près de la bande de Gaza par l'explosion d'un obus de mortier. La branche militaire du Hamas, qui a pris le pouvoir dans la bande de Gaza en juin 2007, a revendiqué ce tir.

A la suite de cette attaque, l'armée israélienne a attaqué vendredi soir et samedi des postes de police tenus par le Hamas dans la bande de Gaza, tuant cinq Palestiniens. Selon les médias israéliens, le chef des renseignements égyptiens Omar Souleimane est attendu à Jérusalem lundi pour présenter l'accord intervenu fin avril au Caire entre les différents groupes palestiniens sur un projet de trêve avec Israël. Cette trêve débuterait à Gaza puis s'étendrait en Cisjordanie, en échange d'une levée du blocus israélien.

Interrogé sur cette proposition de trêve, le vice-ministre israélien de la Défense, Matan Vilnaï, s'est montré très prudent dimanche. "Omar Souleimane va venir chez nous, nous allons l'écouter, on va voir ce qu'il propose et après nous prendrons des décisions. Mais, pour le moment, rien n'est sur la table", a ajouté le vice-ministre.

Selon la radio militaire, Israël souhaite obtenir des précisions sur la manière dont seront gérés les contrôles au poste frontière de Rafah entre la bande de Gaza et l'Egypte, sur la durée de la trêve et sur le fait que l'accord n'évoque pas la libération du soldat israélien Gilad Shalit, enlevé à la lisière de la bande de Gaza en 2006 et détenu dans la bande de Gaza.

Sources
7 sur 7

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article