Après l'annonce d'une reprise des discussions, Israël et la Syrie remettent leurs conditions sur la table

Publié le par Adriana Evangelizt



Après l'annonce d'une reprise des discussions, Israël et la Syrie remettent leurs conditions sur la table


Il y a 59 minutes

TEL AVIV/DAMAS - Au lendemain de l'annonce officielle de la reprise de contact entre Israël et la Syrie, les deux parties ont précisé jeudi les conditions -déjà connues-sans lesquelles aucun accord de paix n'est possible: le retour du plateau du Golan à la Syrie d'un côté, l'abandon par Damas de son soutien à des groupes militants de l'autre.

Dans un éditorial, le quotidien officiel syrien en langue anglaise "Syria Times" a martelé jeudi que Damas ne renoncera "en aucun cas" au retour de la totalité du plateau du Golan, capturé par Israël lors de la Guerre des Six-Jours en 1967. Soulignant que la Syrie est animée de "bonnes intentions", l'éditorial émet des doutes sur celles d'Israël.

La ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni a de son côté appelé la Syrie à couper ses liens avec des groupes arabes militants si elle souhaite négocier un accord de paix avec Israël. Plaçant Damas devant ses responsabilités, Mme Livni a déclaré que la Syrie devait renoncer à soutenir le Hamas et le Hezbollah, et couper ses liens avec l'Iran.

Pendant ce temps, la confirmation mercredi d'une reprise des discussions entre les deux voisins ennemis pour la première fois depuis huit ans a été interprétée en Israël comme une tentative de diversion orchestrée par le Premier ministre Ehoud Olmert, accusé de corruption.

Selon un sondage publié par le journal "Yediot", 49% des Israéliens pensent que le Premier ministre, qui doit être interrogé par la police dans deux jours sur des fonds qu'il a reçu d'un homme d'affaires américain, a annoncé la reprise des pourparlers avec la Syrie pour éclipser cette affaire, plutôt que pour faire avancer la paix dans la région (36% des sondés).

Sources La Presse Canadienne

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Ehud Omert

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article