Les Voix du Mal

Publié le par Adriana Evangelizt

Les voix du Mal, Netanyahou, Pipes et beaucoup d'autres. Mais franchement Netanyahou à quoi il ressemble ? Maintenant il ressemble vraiment à ce qu'il est. Voyez la photo ICI. A quoi sert Netanyahou ? Quelle est son utilité dans notre monde ? A part s'empiffrer et rien foutre, à quoi il sert ? Pour nous, ce genre d'individus sont des nuisibles. Non contents de colporter la haine, le mensonge, le racisme, en plus ce sont de grosses feignasses qui sont payés très chèrement à blablater pour amener toujours plus de guerre. Monsieur voyage au frais de la princesse avec son escouade de mecs du Mossad et se remplit la panse dans les hôtels de luxe sans avoir jamais rien foutu de ces dix doigts. Il y a beaucoup de gens comme lui en Israël. Beaucoup trop. Des nuisibles généreusement financés par les donateurs colonisateurs sis à Washington.



Les Voix du Mal


Par Khaled Amayreh



En 1989, ce Netanyahu, qui vocifère et délire sur des menaces fictives auxquelles serait soumise "la civilisation occidentale", a dit aux étudiants de l'Université Bar Illan que "Israël aurait dû profiter de la répression des manifestations en Chine (la Place Tienanmen), sur lesquelles l'attention du monde était focalisée, pour perpétrer un nettoyage ethnique de masse des Arabes des territoires".

"Tout Juif honnête qui connaît l'histoire de son peuple ne peut s'empêcher de ressentir une profonde gratitude envers l'Islam, qui a protégé les Juifs pendant cinquante générations, alors que le monde chrétien les persécutait et a tenté de nombreuses fois, "par le glaive", de leur faire abandonner leur foi."
Uri Avnery, auteur et journaliste israélien.



Benjamin Netanyahu et Daniel Pipes sont deux exemples classiques de la laideur brutale de l'islamophobie juive.

Le premier a rejoint à grands cris le fascisme sioniste pur et dur, alors que le second appelle sans se démonter à une croisade mondiale des USA et de l'Europe contre le monde musulman, pour le compte d'Israël bien sûr.

Commençons par Netanyahu, menteur et raciste pathologique au-delà de tout ce qu'on peut imaginer. Cette semaine, Netanyahu a eu l'audace de clamer que le plus grand problème du Moyen-Orient n'était pas l'occupation israélienne néo-nazie de la Palestine, mais que sa source réelle était "l'Islam radical".

Dans un accès d'ingratitude sioniste caractéristique, Netanyahu ignore complètement le fait que ce sont les Musulmans d'Afrique du Nord et du Moyen Orient qui ont protégé les Juifs pendant l'holocauste.

De la même manière, il néglige le fait que les Juifs ont atteint leur âge d'or sous l'administration musulmane, au sud de l'Espagne.

Netanyahu n'est pas un ignare ; il est plutôt un menteur délibéré et un incitateur à la haine compulsif, et sa diabolisation constante de l'Islam est destinée avant tout à détourner l'attention du monde du nettoyage ethnique génocidaire qu'Israël perpètre contre le peuple palestinien.

Sa tactique racoleuse peut réussir à tromper quelques personnes en Occident, en particulier ceux qui suivent volontiers les médias contrôlés par les sionistes.

Cependant, avec la naissance d'Internet et autres formes de médias indépendants, la "magie" israélienne perd de son effet, alors que de plus en plus de gens, en Amérique du Nord et en Europe, découvrent la vérité sur l'entité criminelle.

Netanyahu dépeint souvent Israël comme le représentant de la civilisation et des idéaux occidentaux dans une région dominée par l'Islam.

Cependant, nul besoin d'être un expert ès affaires israéliennes pour se rendre compte de l'énormité du mensonge.

Israël, après tout, est un pays fondé sur les meurtres de masse, les vols de masse et les mensonges de masse, ce que la plupart des Occidentaux ne trouvent pas particulièrement attrayant.

En fait, si Israël rappelle quelque chose à l'Occident, c'est un chapitre affreux et très triste de l'histoire européenne, un chapitre que l'Europe ne veut plus revoir.

Je fais allusion au Troisième Reich, qui a détruit l'Europe et causé la mort de dix millions de personnes, le tout sous la rubrique de la Race Supérieure.

Jetez un coup d'œil rapide au discours général en Israël aujourd'hui et vous verrez la similitude frappante entre le traitement allemand des Juifs européens et le traitement israélien des Palestiniens impuissants. Au nom du "peuple élu" et du nationalisme juif, Israël a apporté les ravages et l'agitation aux populations du Moyen Orient.

Il est vrai qu'Israël est en avance d'un point de vue technologique, dans beaucoup de domaines, et que son économie est moderne. Et alors ? L'Allemagne nazie aussi avait une technologie de pointe et une économie dynamique. L'ex Union Soviétique était elle aussi très puissante et sa technologie poussée.

Pour revenir à Netanyahu, il est clair que l'homme personnifie le zénith du racisme et du mal, ce qui le place à l'opposé des idéaux occidentaux, comme au sujet des droits de l'homme, par exemple.

En 1989, ce Netanyahu, qui vocifère et délire sur des menaces fictives auxquelles serait soumise "la civilisation occidentale", a dit aux étudiants de l'Université Bar Illan que "Israël aurait dû profiter de la répression des manifestations en Chine (la Place Tienanmen), sur lesquelles l'attention du monde était focalisée, pour perpétrer un nettoyage ethnique de masse des Arabes des territoires".

Il y a quelques années, le même Netanyahu a déclaré dans un discours devant le Centre Interdisciplinaire d'Herzlya, au nord de Tel Aviv, qu'Israël devrait surveiller de plus près le taux de naissance des citoyens arabes d'Israël qui, a-t-il dit, constituait une menace stratégique encore plus grande pour l'identité juive d'Israël que ne le faisaient les Palestiniens de Cisjordanie, de Gaza et de Jérusalem Est.

Alors, comment Netanyahu va-t-il créer un empire juif, ou "Yeretz Yisrael Hashlema", comme ils disent en hébreu ?
Eh bien, la réponse est claire. Il voudrait voir les Chrétiens et les Musulmans s'entretuer, de manière à ce qu'Israël profite du bain de sang pour réaliser d'avantage d'expansions territoriales, tout en prétendant défendre les intérêts occidentaux.

Netanyahu, comme le reste des dirigeants sionistes, est un belliciste. Ce qui explique pourquoi il veut à tout prix pousser les USA à attaquer l'Iran, exactement comme les sionistes à Washington ont réussi à pousser l'administration Bush à envahir, occuper, détruire l'Irak et causer la mort d'un million de personnes, pour le compte d'Israël.

Maintenant, Daniel Pipes, le Joseph Goebbels de notre époque et incitateur perpétuel contre un quart de l'humanité.

Dans un article récent intitulé "L'Ennemi a un nom", Pipes exhorte les USA à "vaincre" l'Islam-isme et à empêcher les masses musulmanes à parvenir à l'indépendance, la démocratie et l'autodétermination.

"Vaincre l'Islamisme et aider les Musulmans à développer une forme alternative de l'Islam", a-t-il écrit dans son laïus. Vous voyez comme ce truand à l'esprit nazi demande que les Musulmans changent leur propre religion pour complaire à ses caprices morbides.

Formulant cette approche va-t-en-guerriste envers environ 1,5 milliards de disciples de l'Islam, l'icône manifestement raciste de l'ère Bush suggère que l'Occident emploie "la guerre conventionnelle, le contre-terrorisme, la contre-propagande et beaucoup d'autres stratégies" pour supprimer l'opposition de l'Islam à l'hégémonie sioniste au Moyen Orient.

Ce que dit Pipes, en fait, c'est que "soit les Musulmans se soumettent à la tyrannie juive et deviennent les esclaves des élites juivo-sionistes, ou ils seront anéantis."

Pour parvenir à ses objectifs écoeurants, il suggère l'incubation d'entités collaborationnistes "musulmanes" (vraisemblablement similaires aux gouvernements collabos que l'Allemagne nazie a créé partout en Europe occupée), dont le boulot principal serait d'écraser toute opposition au colonialisme et à l'interventionnisme américains.

Pipes reconnaît cependant que les agents du colonialisme occidental dans le monde musulman sont faibles et peu fiables parce que ce sont pour la plupart "des individus fracturés, qui viennent juste de commencer le dur travail de recherche, communication, organisation, financement et mobilisation".

Pour surmonter ces obstacles, Pipes prône un soutien et un accompagnement solides à ces agents de l'impérialisme occidental, vraisemblablement des gens comme Fouad Siniora au Liban, Hamid Qarazi en Afghanistan, Mahmoud Abbas dans les Territoires Palestiniens Occupés et, bien sûr, Riad al Malki en Irak.

Alors, quelle est la différence entre cette manière de penser haineuse et criminelle et la mentalité nazie ? En fait, c'est la même. Les Allemands l'ont fait au nom de la "race supérieure" et Pipes et ce genre de personnes essaient de faire la même chose au nom de "la supériorité de la race juive".

Pipes peut bien sûr continuer à rêver éveillé jusqu'à sa mort. Par définition, rêver éveillé indique que le rêveur a atteint un degré avancé de frustration et de désespoir.

Finalement, le feu se consumera s'il n'a rien à brûler.

Sources
ISM

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Netanyahou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Laissez les morts enterrez les morts, disait déjà yeshoua, le Christ, le vivant par excellence !!!

Tout soldat honnête sait qu'il a choisi par son métier même, de tuer, d'être tué ou d'être fait prisonnier : voilà la vérité !!!

Alors cessez de nous faire pleurer lorsqu"un serviteur de la guerre subit le prix de son choix inique : ce n'est que justice, voilà la vérité !!
Répondre
P
Ne pas remettre les morts aux meres de soldats israeliens c'est de la barbarie
w
Répondre