La bande de Gaza au bord de la catastrophe humanitaire (ONU)

Publié le par Adriana Evangelizt



La bande de Gaza au bord de la catastrophe humanitaire (ONU)


GAZA, 23 juillet - RIA Novosti. L'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a appelé mercredi au déblocage urgent de la bande de Gaza en raison de la situation de plus en plus précaire dans laquelle se trouve la population locale.

"Les simples Palestiniens ne peuvent pas bénéficier de la trêve en vigueur, car leur situation empire de jour en jour face à la réduction des livraisons de marchandises, de combustibles et de cargaisons humanitaires dans la bande de Gaza", a estimé le coordinateur de l'UNRWA, John Ging, lors d'une conférence de presse organisée dans le camp de réfugiés d'Al-Chati, à Gaza-Ouest, où se trouve un point de distribution d'aide humanitaire.

"Contrairement à ce qui est convenu par la trêve, ce qu'on laisse passer par les postes de contrôle frontalier ne représente que 25% des besoins de l'enclave palestinienne", a affirmé le responsable de l'ONU.

S'adressant aux autorités israéliennes, M. Ging s'est dit étonné qu'elles ne permettent pas aux pêcheurs palestiniens de faire leur métier loin du littoral en les obligeant à pêcher dans les eaux côtières très polluées.

D'après lui, même les agriculteurs viennent chercher de l'aide humanitaire pour nourrir leurs familles alors qu'eux-mêmes devraient pouvoir ravitailler des couches plus pauvres de la population palestinienne.

John Ging a exhorté tous les intéressés à mettre à profit la trêve israélo-palestinienne pour contribuer à la réouverture des points de passage, avertissant que les Palestiniens étaient "à bout de nerfs" et que l'UNRWA ne pouvait pas à lui seul remédier à la situation catastrophique de la population civile.

L'UNRWA a récemment décidé d'accorder 6,5 millions de dollars d'aide d'urgence aux 92.000 réfugiés palestiniens résidant à Gaza.

La bande de Gaza, l'un des endroits les plus densément peuplés de la planète, abrite près de 1,5 million d'habitants. L'accord de cessez-le-feu qui est entré en vigueur il y a plus d'un mois entre Israël et le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle l'enclave, prévoit la suppression graduelle des sanctions qui pèsent sur Gaza.

Sources
Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans ONU ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article