Un activiste du Hamas meurt dans les décombres de sa maison démolie par les troupes israéliennes à Hébron.

Publié le par Adriana Evangelizt


Un activiste du Hamas meurt dans les décombres de sa maison démolie par les troupes israéliennes à Hébron.



Par Maan News


Shihab Ad-Dein Natshah, 25 ans, été tué par les forces israéliennes près d'Hébron. Natshah était un résistant palestinien affilié aux Brigades al-Qassam, la branche militaire du Hamas. Il a été tué par les forces israéliennes après qu'elles aient démoli une maison où il se cachait dans la région de Shi'b al-Milh, entre Hébron et Taffuh.

Les témoins ont ajouté que les forces israéliennes ont assiégé la maison samedi vers sept heures du soir. Les médecins palestiniens ont rapporté avoir vu du feu sortir de la maison assiégée, et d'autres témoins ont dit qu'ils avaient entendu des tirs importants dans le secteur et qu'une quinzaine de véhicules militaires étaient là. L'opération militaire a continué toute la nuit, avec une tension palpable dans la zone, où les forces israéliennes ont fait venir des forces de soutien accompagnées d'un bulldozer militaire.

Un peu plus tôt dans la soirée de samedi, les forces israéliennes avaient arrêté trois Palestiniens dans la maison assiégée. Selon les témoins, il s'agit de Wael Al-Bitar, le propriétaire de la maison et Abdul-Qadir Natshah. L'identité du troisième arrêté n'est pas connue pour l'instant.

Les médias israéliens ont rapporté que les soldats avaient bombardé l'immeuble où se trouvait Natshah, après qu'il ait refusé de se rendre et qu'il ait tiré sur les troupes. Ce matin dimanche à 5h, les troupes ont commence à démolir la maison, tuant Natshah.

Les médecins et les combattants palestiniens d'Hébron ont dit qu'ils ont retiré des parties du corps de Natshah des décombres de la maison, et qu'ils cherchaient le reste du corps.

La mère de Natshah, "Um Izzat", a dit à Ma'an, "les soldats de l'occupation israélienne m'ont forcé à sortir de chez moi à minuit et m'ont obligé à demander à mon fils de se rendre par haut-parler".

Elle a ajouté, "ensuite ils ont démoli la maison sur mon fils, et à 4h du matin, ils m'ont demandé d'identifier le corps, qui était en morceaux. Lorsque j'ai essayé d'identifier le corps, ils ont refusé de me dire que c'était des fragments et je n'ai pas pu les identifier".

Entre temps, le père de Natshah, Abdul-Asis, a dit qu'il avait refusé d'accompagner les soldats israéliens et de demander à son fils de se rendre. "Ca m'était impossible de demander à mon fils de se rendre", a-t-il dit.

Les renseignements israéliens ont accusé Natshah de fournir un soutien logistique au Palestiniens qui s'était fait exploser à Dimona, au sud d'Israël, le 4 février dernier.

Sources
ISM

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article