Israël: le Premier ministre Ehud Olmert renoncera au pouvoir en septembre

Publié le par Adriana Evangelizt

Voilà... les sionistes sont arrivés à leur but. Il fallait qu'Olmert gicle, il va gicler. Le prochain à s'asseoir sur le trône sera sûrement Netanyahou, le profiteur sanguinaire tout acquis au grand Kahal de Washington. Mais d'ici-là... bien des choses peuvent arriver. Un grand tremblement de terre, par exemple...



Israël: le Premier ministre Ehud Olmert renoncera au pouvoir en septembre





Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, affaibli par une grave affaire de corruption, a annoncé mercredi qu'il ne briguerait pas la direction de son parti Kadima à la mi-septembre et qu'il renonçait au pouvoir.

Cette décision a été annoncée de façon dramatique lors d'une allocution à la télévision.

Juste après sa démission, dans la foulée des primaires du Kadima prévues mi-septembre, le président de l'Etat, Shimon Peres, devra désigner le député le mieux placé pour constituer une majorité parlementaire, qui disposera d'une période de 28 à 42 jours pour former un gouvernement éventuellement renouvelable.

Durant cette période, M. Olmert dirigera une gouvernement de transition, selon la législation israélienne.

"J'ai décidé de ne pas me présenter aux primaires du Kadima. Je n'ai pas l'intention de me mêler de ce scrutin. J'en accepterai volontiers les résultats", a annoncé le Premier ministre.

"Après l'élection de mon successeur, je démissionnerai pour permettre la formation d'un nouveau gouvernement rapidement", a-t-il ajouté, soulignant qu'il se retirait du pouvoir pour mieux défendre son innocence face aux accusations de corruption, même s'il a reconnu avoir commis des "erreurs".

"Je quitterai mes fonctions comme il le faut, honorablement, (de manière) juste et de façon responsable, comme j'ai agi durant tout mon mandat. Je prouverai ensuite mon innocence", a insisté le chef du gouvernement.

Kadima doit tenir ses élections primaires à la mi-septembre, le 17, selon les médias israéliens.

La ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, en lutte de pouvoir ouverte avec M. Olmert, est donnée favorite, talonnée par Shaul Mofaz, le ministère des Transports.

Des dirigeants de Kadima ont multiplié ces derniers jours les appels à M. Olmert pour qu'il ne se présente pas aux primaires, de crainte que son impopularité n'entraîne la formation dans un désastre électoral.

Cette annonce met fin à plusieurs semaines de suspense marquées par des luttes intestines au sein du parti au pouvoir, qui ont vu Mme Livni et M. Olmert s'entre-déchirer.

Mme Livni a commencé à préparer le terrain en cas de victoire aux primaires en appelant à la composition d'un gouvernement d'union nationale.

Depuis qu'une grave affaire de transferts illégaux de fonds au profit de M. Olmert a éclaté en mai, les dirigeants de tout bord ont multiplié les appels à la démission du Premier ministre, au plus bas dans les sondages.

L'opposition israélienne, emmenée par l'ancien Premier ministre Benyamin Netanyahu, ainsi que le chef du parti travailliste et actuel ministre de la Défense Ehud Barak s'étaient prononcés en ce sens.

Elu au poste de Premier ministre en mars 2006, M. Olmert, 62 ans, est accusé par la justice israélienne d'avoir reçu illégalement des fonds en liquide d'un riche hommes d'affaires, Morris Talansky, à plusieurs reprises entendus.

Lors d'une déposition accablante en mai au tribunal, M. Talansky avait affirmé avoir versé à M. Olmert plus de 100.000 dollars en liquide, sous forme d'enveloppes, pendant une quinzaine d'années.

M. Olmert a fermement nié toute malversation. Il a toutefois reconnu avoir reçu des fonds pour financer ses campagnes électorales, notamment à la mairie de Jérusalem en 1999 et 2003.

Les nombreux scandales qui l'éclaboussent ont terni son image.

"Ceux qui me font la morale aujourd'hui le regretteront demain", a affirmé mercredi soir M. Olmert.

Il est aussi éclaboussé par quatre autres affaires de corruption. Dans la dernière en date, qui a éclaté début juillet, il est soupçonné d'escroquerie aux billets d'avions.

Il aurait présenté une dizaine de factures différentes à diverses organisations de bienfaisance pour un seul et même voyage, alors qu'il était maire de Jérusalem (1996-2003), puis ministre du Commerce et de l'Industrie (2003-2006).

Le chef de l'opposition de droite Benjamin Netanyahu serait le grand favori, en cas de législatives anticipées, pour succéder au Premier ministre Ehud Olmerta estimé un sondage, rendu public mercredi par la chaîne de télévision privée "10". Il indique que M. Netanyahu l'emporterait largement face à la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, et au ministre des Transports Shaoul Mofaz.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Ehud Omert

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Décidément, il semble bien qu'Israel ne soit plus en mesure que de compter que sur des présidents et/ou premier ministre corrompus pour diriger ces affaires.

La dernière fois, très récente, il s'agissait d'un président violeur de secrétaires et voilà maintenant qu'ils s'offrenr un premier ministre incapable de résister à l'appat du gain mal acquis !!!

Signe des temps ... assurément et dire que ce sont ces genres de politiciens arrogants et corrompus qui décident de la paix ou de la guerre et qui préparent et planifient les prochaines offensives de tsahal contre l'Iran ...

Si j'étais israélien, je me méfierais pour sûr!

Pas étonnant qu'ils aient râté leur dernière offensive contre le hezbollah : Israel n'est plus ce qu'il était !!!

Sharon lui-même a préféré quitté la scène, à moins que ce soit le Père éternel qui l'ait personnellement rappelé !!!

A force de fréquenter et pour certains d'adorer les grands banquiers internationaux corrompus et des rabins extrémistes plus que douteux, tout en laissant assassiner les Isaac Rabin, Israel semble bien mal partie, pour la suite de l'aventure sioniste, surtout que les grands maîtres du lobby ont apparement décidé de la sacrifier sur l'autel de leur ambition personnel dans le cadre de l'application rigoureuse de leur fameux protocole, comme durant la seconde guerre mondiale, avec hitler !!!

Réagissez, chers citoyens d'Israel, ne laissez pas de pareils corrompus décider de votre destin en votre nom car ils n'en ont rien à foutre de vous, sachez le !!!

A bon entendeur !!!
un ami véritable !
Répondre