Les forces israéliennes kidnappent même les vaches

Publié le par Adriana Evangelizt

Inimaginable ! On raconterait ça à un martien, il ne nous croirait pas. Ils kidnappent les vaches et les moutons et demandent ensuite cinq euros et dix euros par animal pour les ramener. Des voleurs de la pire espèce. Voilà le sionisme ! Les colons -qui devraient être enfermés en psychiatrie- quant à eux tirent carrément sur les troupeaux et tuent les animaux. Imaginez cela en France. Impensable ! Mais quelle horreur que ces individus !



Un fermier de la vallée du Jourdain : les autorités d'occupation dépassent toutes les limites imaginables


Par Palestine News Network


Les forces israéliennes ont confisqué lundi un troupeau de vaches dans la Vallée du Jourdain en Cisjordanie sous le prétexte qu'elles étaient près d'un camp militaire.

Un habitant, Zamil Hijaj, a fait remarquer que « les autorités d'occupation ont dépassé toutes les limites imaginables en arrêtant des vaches ». Il a ajouté que les forces israéliennes ont poursuivi la politique de vol des animaux de ferme palestiniens dans la région en cours depuis 1991.

« C'est une partie de la politique de pression et d'oppression exercée par les autorités israéliennes sur le Palestiniens dans la vallée du Jourdain ».

Le vol initial est ensuite suivi par ce qui est quasiment une demande de rançon. Les forces israéliennes ordonnent aux fermiers de payer cinq dinars jordaniens par mouton (5€), et 10 DJ par vache (10€) pour assurer leur retour en sécurité.

Zamil Hijaj dit que c'est mieux que ce qui arrivé du fait des colons. Le fermier « Mohammad Bani Odeh n'a pas eu de chance », dit-il. « Une bande de colons a ouvert le feu sur ses animaux, et a tué deux vaches. »

De dimanche à mardi, les forces israéliennes ont passé au bulldozer de vastes zones de terre agricole dans la Vallée du Jourdain.
Les terres vont être saisies pour faire des routes pour les tanks et des terrains militaires. Des centaines d'acres ont disparu maintenant de ce qui était la seule zone ouverte dans le nord de la Cisjordanie pour les animaux reproducteurs.

Sources :
ISM

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article