Barak approuve l'expansion des colonies en dépit de la Feuille de Route

Publié le par Adriana Evangelizt

Où l'on voit l'hypocrisie de l'infâme Barak qui "haussait le ton" voilà quelques jours contre les colons ! Remarquez qu'à part le ton, qu'est ce qu'il peut hausser, vu sa taille ? Pas grand chose. Il fait semblant de gueuler avec la meute contre les colons alors qu'il approuve la colonisation et qu'il la cautionne. Le problème de ces individus, c'est qu'ils sont francs comme les ânes quand ils reculent. On ne peut pas leur faire confiance. Et tout le monde pense que les juifs sont pareils. Voilà à quoi sert le sionisme !



Barak approuve l'expansion des colonies en dépit de la Feuille de Route



Par Uri Blau



Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a approuvé des dizaines de projets de construction en Cisjordanie au cours des derniers mois, en contradiction avec les engagements d'Israël envers la Feuille de route, a appris Haaretz. Barak a également approuvé la mise sur le marché de centaines de logements dans les colonies.

Certains des permis de construire pour les projets de construction ont été accordés dans les colonies situées à l'est de la barrière de séparation, qui sont au-delà des zones définies par l’Etat comme "blocs de colonies» et qu’Israël a l’intention de conserver sous son contrôle à la suite d'un accord permanent avec les Palestiniens.

Au moment de la diffusion, le ministère de la Défense n'avait pas répondu à la requête d'Haaretz sur la question.

La Feuille de Route, une initiative américaine mise en place en 2003, demande à Israël d'éviter toute expansion des colonies de peuplement, à l'exception des constructions nécessaires aux besoins de croissance naturelle de la population. Les autorisations de construction sont donc contraires aux obligations d’Israël.

La construction dans les colonies est une source permanente de conflit dans les négociations pour un règlement permanent entre Israël et l'Autorité Palestinienne, et a attiré de vives critiques tant des États-Unis que de l'Union européenne.

Lors d'une conférence de presse en mars dernier avec le Président Mahmoud Abbas, la secrétaire d'État, Condoleezza Rice, avait déclaré que les États-Unis continuaient d'insister pour qu'Israël cesse l'expansion des colonies. Rice a souligné que ces constructions étaient contraires à la Feuille de route.

En Janvier, Barak a demandé à ce que tous les projets de construction en Cisjordanie lui soient présentés pour une autorisation. Les données reçues par Haaretz indiquent que depuis le mois d'avril, Barak a autorisé la construction des projets suivants en Cisjordanie:

* La mise sur le marché d'au moins 400 logements et parcelles, dont 315 maisons et 32 parcelles à Beitar Ilit, 48 maisons et 19 parcelles à Ariel, et 40 logements et centres commerciaux à Efrat.

* La construction de 60 maisons dans un quartier qui est situé à plusieurs kilomètres de la colonie mère d’Eshkolot, au sud du mont Hébron, mais qui est inclus dans sa juridiction.

* L'enregistrement et la publication des projets de construction à Ariel, Modi'in Ilit, Ma'ale Adumim, Mevo Horon, Oranit, Efrat, Givat Ze'ev, Beit El, Neve Daniel, Alon Shvut, Har Adar, Kochav Ya'akov et Talmon. Ces deux dernières colonies sont situées à l'est de la barrière de séparation.

* Mekorot, la Compagnie de l’Eau israélienne, a reçu l'autorisation de préparer des projets à Kiryat Arba, qui est également situé à l'est de la barrière.

* Un projet "de ferme de production d’électricité expérimentale" dans le sud du mont Hébron.

* Le renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché de 31 maisons et propriétés commerciales à Beitar Ilit.

* Le projet d'un cimetière dans le secteur de Ma'ale Adoumim.

* L’attribution de 4,6 dounams pour le développement d'une réserve naturelle dans le torrent de Prat situé dans le Wadi Kelt, qui se trouve à l'est de la barrière.

* L'attribution de parcelles pour la construction de bâtiments publics dans le quartier de Matityahu-Est à Modi'in Ilit (qui a été en partie construit sur des terres du village palestinien de Bil'in). Des attributions similaires ont été faites à d'Elkana, Kfar Oranim, Kedumim et Beit Aryeh.


Sources
ISM

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Livni-Barak

Commenter cet article