Bande de Gaza : quatre Palestiniens armés tués par des soldats israéliens

Publié le par Adriana Evangelizt

 

 

Bande de Gaza : quatre Palestiniens armés tués par des soldats israéliens

publié le jeudi 13 novembre 2008

 

 

Quatre activistes palestiniens ont été tués hier dans un accrochage avec des soldats israéliens dans la bande de Gaza où une recrudescence des violences risque de sonner le glas d'une trêve en vigueur depuis juin.
Des sources locales ont déclaré à PNN que mercredi les forces israéliennes ont tué quatre Palestiniens dans le sud de la bande de Gaza : Mahmoud Siyam, Musen Al-Qudra, Rami Freineh et Ismaïl Abu Ola. Plusieurs autres blessés ont été signalés.

A l’est de Khan Younès, plusieurs véhicules de l’armée israélienne provenant d’une base militaire se sont rassemblés à Kissufim. Selon des sources militaires israéliennes, l’armée aurait déjoué une tentative des Palestiniens de traverser la frontière près du point de passage de Kissufim et de placer une bombe.

L’accrochage a eu lieu près de la ville d’Al-Qarara, non loin de la clôture de la sécurité entre la bande de Gaza et Israël. Les forces israéliennes ont tiré des missiles contre deux mosquées et près de plusieurs maisons et d’une école, où se trouvaient les combattants.

La résistance armée a ouvert le feu contre l’aviation israélienne (des hélicoptères et des avions de surveillance) et les chars. Un soldat israélien aurait été blessé.

Les membres de la résistance armée, notamment des Brigades Al-Qassam du Hamas, étaient la cible de l’attaque. Les Brigades ont confirmé que le commando appartenait à leur aile armée. Les corps des quatre Palestiniens ont été transférés à l’hôpital Nasser à Khan Younès.

Les forces d’occupation se trouvent encore dans le sud de la bande de Gaza, entre Sufa et Kissufim, et les résidents s’attendent à de nouvelles attaques. [1]

Selon l’Orient le Jour, réagissant à la mort de ses activistes, le Hamas a dénoncé, par la voix de son porte-parole Fawzi Barhoum, « un énorme crime israélien qui constitue une grave violation de la trêve ». La semaine dernière, sept activistes palestiniens ont été tués lors d’une opération militaire israélienne dans la bande de Gaza et des attaques aériennes. Des groupes armés palestiniens ont tiré en riposte plus de 50 roquettes sur le sud d’Israël.

Le Premier ministre israélien de transition Ehud Olmert avait mis en garde mardi contre une confrontation inéluctable avec le Hamas qui a pris de force le pouvoir à Gaza en juin 2007 aux dépens du mouvement Fateh de M. Abbas qui ne contrôle que la Cisjordanie occupée. « C’est uniquement une question de temps », a-t-il ajouté. [2]

[1] http://french.pnn.ps/index.php ?option=com_content&task=view&id=2807&Itemid=1

[2] http://www.lorientlejour.com/page.aspx ?page=article&id=385554

Sources France Palestine

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article