Iran: Ahmadinejad rend hommage à la résistance libanaise contre Israël

Publié le par Adriana Evangelizt

 Inutile de dire qu'à Zion on doit trépigner. Et maudire Sleimane tout autant qu'Ahmadinejad.

 

 

 

Iran: Ahmadinejad rend hommage à la résistance libanaise contre Israël

TEHERAN - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a rendu hommage lundi à la résistance libanaise contre Israël, à l'occasion d'une visite du président libanais Michel Sleimane, rapporte l'agence officielle Irna.

M. Ahmadinejad a estimé que la guerre de l'été 2006 entre Israël et le Hezbollah, milice chiite soutenue par l'Iran, "avait été une grande réussite pour le peuple libanais et la région". "Les Libanais ont contrecarré pour toujours les plans de l'ennemi et battu en brèche le mythe de l'invincibilité de l'ennemi", a déclaré le président libanais à son homologue, en visite de deux jours en Iran, accompagné de six ministres. "L'attaque d'il y a deux ans, destinée à détruire ce pays (le Liban), a été un tournant pour le rétablissement de l'identité et de l'unité libanaises", a ajouté M. Ahmadinejad. Le conflit qui avait dévasté le Liban en 2006 avait fait plus de 1.200 morts dans ce pays, civils pour la plupart, et 160 tués côté israélien, en majorité des militaires. La guerre avait duré 34 jours.

De son côté, M. Sleimane a qualifié de "bonnes" les relations entre l'Iran et le Liban et déclaré que la visite avait pour objectif de "rencontrer de hauts responsables iraniens et de renforcer les relations bilatérales", selon Irna. "Nous sommes reconnaissants que la République islamique d'Iran soit toujours demeurée aux côtés du peuple et du gouvernement libanais", a-t-il dit.
L'Iran exerce une influence au Liban par le soutien qu'il apporte au Hezbollah, membre du gouvernement d'union nationale, même s'il dément fournir une aide militaire au mouvement chiite libanais.

De source gouvernementale libanaise, on a affirmé dimanche que les discussions à Téhéran porteraient également sur les efforts pour forger une "stratégie de défense nationale" au Liban, où la question des armes du Hezbollah demeure un sujet épineux. Le président Sleimane est le troisième président libanais à effectuer une visite en Iran depuis la révolution islamique de 1979.
Sources ilouban
Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans ISRAEL LIBAN

Commenter cet article