Cinq sœurs palestiniennes tuées dans un raid israélien à Jabalia

Publié le par Adriana Evangelizt



Cinq sœurs palestiniennes tuées dans un raid israélien à Jabalia



Par Maan News



Alors qu’une mère de Gaza venait juste de s'enfuir avec son petit garçon et deux de ses petites filles pour les mettre à l’abri, une frappe israélienne a tué ses cinq filles avant qu’elle n’ait le temps de revenir pour les mettre à l’abri, elles aussi.



Les petites filles ont été identifiées par des sources médicales palestiniennes comme étant Ayah, Eiman, Ikram, Tahrir et Samar Ba'lousha.

Elles ont été tuées quand une frappe israélienne a touché leur maison de famille située à proximité de la Mosquée Imad Aqil à Jabalia, qui a ensuite été détruite.

Des dizaines de maisons à Jabalia ont été détruites et plusieurs victimes restent sous les décombres depuis samedi peu avant minuit; les secouristes palestiniens sont toujours en train d'essayer de les délivrer.

Des raids aériens israéliens ont également tué trois enfants de la famille Al-Absi dans le quartier Tal Al-Hawa de la ville de Gaza, ainsi qu'un frère et une soeur de la famille Kishku dans le quartier Zaytoun dans la ville de Gaza.

Samedi, un missile israélien a tué sept étudiants dans un centre de formation professionnelle affilié aux Nations Unies dans la rue Al-Muhafadha à Gaza alors qu'ils attendaient un autobus scolaire pour rentrer chez eux.

Trois autres Palestiniens de la famille Ar-Rayyis ont été tués devant leur propre boutique dans la même rue. Un père et son fils ont été tués plus tard dans le même secteur.

La recherche d'un abri pour les enfants de Gaza est devenue impossible puisque la bande n'a aucun lieu fortifié pour protéger les Palestiniens de raids aériens, contrairement aux villes israéliennes voisines.

Lundi, l’agence des réfugiés palestiniens des Nations Unies, l'UNRWA, a confirmé qu’au moins 51 civils innocents ont été tués par des frappes aériennes israéliennes qui ont commencé samedi, soi-disant pour éradiquer les groupes armés qui tiraient des barrages de roquettes sur des cibles au sud d’Israël.

Depuis samedi, deux Israéliens ont été tués et environ 20 autres ont été blessés par des roquettes.

Gaza possède la plus forte densité de population sur la planète, avec près de 1,5 millions de Palestiniens vivant sur une bande de 360 kilomètres carrés le long de la côte méditerranéenne. Les Palestiniens vivant à Gaza ont été privés de nourriture, d'électricité ou d'eau dans leurs foyers pendant plusieurs semaines.

Sources
ISM

Posté par Adriana Evangelizt



Publié dans LE MARTYRE DE GAZA

Commenter cet article