Plusieurs manifestations en France contre les raids israéliens

Publié le par Adriana Evangelizt

A noter, Mélenchon a dit ce qu'il fallait dire...



Plusieurs manifestations en France contre les raids israéliens


Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi dans des villes en France pour dénoncer l'opération militaire israélienne à Gaza, qui a fait 345 morts depuis samedi. Par ailleurs, des partis de la gauche de la gauche ont apporté leur soutien au peuple palestinien.

A Paris, une centaine de personnes se sont réunies autour d'un «point militant» à la Fontaine des Innocents, dans le quartier des Halles, à l'appel de plusieurs associations pro-palestiniennes et de partis de gauche.

Les manifestants scandaient «Gaza on est tous avec toi» et «Israël assassin, Sarko complice» et portaient pour certains des drapeaux palestiniens. Ces organisations, regroupées au sein du «Collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens», ont aussi lancé un appel à une manifestation mardi à Paris, auquel se sont joints la CGT et l'Union syndicale Solidaires.

A Lyon, près d'un millier de personnes, selon la police, quelque 2.000, selon les organisateurs, ont défilé dans le centre à l'appel du Collectif Palestine du Rhône, de l'Union juive française pour la Paix, de l'association France-Palestine solidarité et de Génération Palestine. Les manifestants ont crié «Israël assassin, libérez la Palestine», «Gaza martyr, le monde doit réagir» et certains lançaient aussi des «Allah Akbar» ou encore «Hamas résistance».

A Montpellier, entre 500 et 600 personnes ont manifesté à Montpellier aux cris de «Israël assassin», «Nous sommes tous des Palestiniens». «Halte au massacre des Palestiniens», «Halte au terrorisme de l'Etat sioniste», pouvait-on également lire sur les banderoles.

A Toulouse, la police et les organisateurs ont dénombré 500 manifestants. Derrière un grand drapeau palestinien et une banderole portant l'inscription «Justice pour les Palestiniens», les manifestants, rassemblés à l'appel notamment du PCF, de la LCR/NPA, la CGT, FSU et Solidaire, ont défilé de la place du Capitole à la préfecture. «Gaza, Gaza, on est avec toi», «Nous sommes tous des Palestiniens», ont-il aussi scandé, et certains portaient des pancartes «Livni, Barak, Bush au TPI» ou «Sarko, Kouchner, Delanoë complices des assassins».

A Marseille, 500 personnes, selon la police, ont remonté la Canebière au cri de «Israël assassin». «Stop aux massacres à Gaza» ou «Israël terroriste tueur d'enfants», pouvait-on lire sur les banderoles.

A Rennes, de 150 à 200 personnes se sont réunies place de l'hôtel de ville à l'appel notamment de l'association «France Palestine Solidarité», le «mouvement de la paix», la LCR, les Verts. Sur des panneaux noirs étaient inscrits en lettres blanches: «Alerte au terrorisme d'état» ou «Palestine le droit, rien que le droit, tout le droit». Sur le pavé, des bougies avaient été disposées ainsi des silhouettes dessinées de corps blessés.

A Nancy, entre 250 personnes et 350 ont manifesté en criant «Halte au massacre à Gaza» à l'appel du «collectif contre la guerre et pour une paix juste et durable au Proche et Moyen Orient». Une délégation de six personnes a été reçue en préfecture. 

A Bordeaux, Saint-Etienne, Angers, Rouen et le Havre, des manifestations rassemblant de 50 à 200 personnes se sont également déroulées à Bordeaux, Saint-Etienne, Angers, Rouen et le Havre.


La gauche de la gauche soutient le peuple palestinien
Lutte Ouvrière (LO), la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), le Parti Ouvrier Indépendant (POI) et le Parti de Gauche (PG) ont apporté lundi leur soutien au peuple palestinien, après l'offensive israélienne contre le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.

«Exigeons l'arrêt du massacre et la levée immédiate et totale du blocus de Gaza», a écrit dans un communiqué LO, précisant qu'elle soutenait une manifestation organisée le mardi 30 décembre à Paris, «à l'appel de nombreuses organisations et associations».

Dans un autre communiqué, la LCR a aussi apporté son «soutien total à la manifestation unitaire organisée contre l'agression israélienne et en soutien au peuple palestinien».

Les comités de la région parisienne du POI ont de leur côté appelé leurs membres et sympathisants à se joindre à la manifestation pour demander l'«arrêt immédiat de l'intervention militaire israélienne à Gaza» et la «levée immédiate du blocus de Gaza : le peuple palestinien, comme tous les autres peuples, a droit à la liberté, à la paix et à la justice.»

Le Parti de Gauche - fondé par le sénateur (ex-PS) Jean-Luc Mélenchon - qui participera également à la manifestation, a demandé dans un communiqué «l'arrêt immédiat des opérations de l'armée israélienne et le retour à la trêve, la levée du blocus de Gaza et une aide humanitaire internationale d'urgence». Il a condamné «l'offensive militaire de grande ampleur engagée par le gouvernement israélien dont le peuple palestinien est une nouvelle fois victime», ainsi que les «provocations» du Hamas qui ont servi de «commode prétexte» à Israël.

Sources Le Parisien

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LE MARTYRE DE GAZA

Commenter cet article