Bombardements israéliens à Gaza : Wade demande une saisine du Conseil des Droits de l'Homme

Publié le par Adriana Evangelizt

Khaled Mechaal est prêt à signer un cessez-le-feu "en échange d'un cessez-le-feu immédiat d'Israël assorti d'une levée totale du blocus de Gaza". Abdelaye Wade, président de l'OCI s'est entretenu avec lui. Mais bien évidemment les criminels sionistes préfèrent continuer à semer le désastre et la mort. Wade a lancé un appel à la Communauté internationale, au Secrétaire général des Nations Unies et au Conseil de Sécurité pour faire injonction à Israël d'avoir à cesser ses bombardements. Malheureusement, on connaît le résultat à l'avance. Des parlottes, pas d'action concrète et les palestiniens continueront de mourir. Donc ces organisations censées protéger les Peuples ne servent à rien. Ou plutôt si, elles permettent aux criminels en puissance de continuer à massacrer en toute impunité. L'Humanité est bien mal défendue et doit se défaire au plus vite de tout cet attirail qui empêche sa Libération. Qu'avons-nous besoin de ces entités qui ne vont que dans un sens ? Celui du plus fort qui opprime le plus faible. Les idéologues sionistes doivent bien ricaner, ils ont saccagés les fêtes de fin d'années du monde entier, rougi de sang l'Honneur et la Liberté, avec l'assentiment de cette cohorte infernale que sont nos dirigeants et leurs organisations paravent derrière lesquelles ils s'abritent pour toujours davantage nous éreinter au nom de la Démocratie.





BOMBARDEMENTS ISRAÉLIENS A GAZA :

Le président en exercice de l'Oci demande une saisine du Conseil des Droits de l'Homme...


Maître Abdoulaye Wade, président en exercice de l'Organisation de la Conférence islamique a fait hier une déclaration dans laquelle il souligne le caractère inacceptable des bombardements israéliens sur la bande de Gaza et demandé au groupe des pays membres de l'Oci à Genève de saisir le Conseil des Droits de l'Homme et la tenue d'une session spéciale sur la situation.

Les bombardements aériens opérés par Israël sur les populations de Gaza sans distinction, sans épargner les femmes et les enfants, provoquant 260 morts et plusieurs centaines de blessés, sont sans précédent dans les conflits sous-régionaux et ne peuvent pas s’expliquer par des lancements de roquettes opérés par le Hamas par delà la frontière. Ils sont tout simplement inacceptables comme l’ont souligné toutes les capitales du monde.

Israël menace le territoire palestinien de GAZA, d’une invasion terrestre ce qui est sans aucun fondement en droit international car allant même au-delà de la riposte à des tirs de roquettes et étant purement et simplement une invasion qui entraînera encore davantage de morts et de blessés ainsi que des destructions massives.

Le Président en exercice de l’OCI demande à Israël de stopper immédiatement les bombardements aériens et de s’abstenir de toute autre attaque du territoire palestinien.

Il lance un appel à la Communauté internationale, au Secrétaire général des Nations Unies et au Conseil de Sécurité pour faire injonction à Israël d’avoir à cesser immédiatement les bombardements aériens aveugles sur les populations palestiniennes et aux deux parties, Israël et le Hamas, d’observer immédiatement le cessez-le-feu.

Il demande au Groupe des pays membres de l’OCI à Genève de saisir le Conseil des Droits de l’Homme pour la tenue immédiate d’une session spéciale sur la grave situation qui prévaut à Gaza.

Il exhorte l’Egypte à ouvrir le passage de Rafah pour l’acheminement sans délai de l’assistance humanitaire et médicale dont ont immédiatement besoin les populations de Gaza.

Le Président en exercice demande au Secrétaire général de l’OCI de réunir dans les plus brefs délais à Djeddah, les Ambassadeurs des pays membres de l’OCI avec à l’ordre du jour la préparation d’une réunion immédiate des Ministres des Affaires Etrangères.

Le Président en exercice Me Abdoulaye Wade

... et s’entretient avec Khaled Meshaal, leader du Hamas

Au cours d’un entretien téléphonique hier à 21 h GMT, le Président Abdoulaye WADE, en sa qualité de Président en exercice du Onzième Sommet de l’OCI, a fait une proposition de sortie immédiate de crise que le dirigeant du HAMAS, M. Khaled MESHAAL, a trouvé équilibré et a accueilli favorablement.

Il s’agit d’obtenir une trêve définitive entre Israël et Hamas en signant un Accord qui engage le Hamas dans l’observation immédiate d’un cessez-le-feu en échange d’un cessez-le-feu immédiat d’Israël assorti d’une levée totale du blocus de Gaza.

Le Leader du Hamas s’est dit prêt à signer un tel accord dans un lieu choisi d’un commun accord par les deux parties.

http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=42384


Sources Alpha 2 Info

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LE MARTYRE DE GAZA

Commenter cet article