Trois grands écrivains israéliens proposent un cessez-le-feu avec le Hamas

Publié le par Adriana Evangelizt




Trois grands écrivains israéliens proposent un cessez-le-feu avec le Hamas


Trois écrivains israéliens de premier plan se sont prononcés en faveur d'un cessez-le-feu immédiat avec le Hamas, alors qu'Israël poursuivait mardi pour le quatrième jour consécutif ses attaques aériennes meurtrières contre le mouvement islamiste à Gaza.


"Afin de ne pas ajouter de nouveaux morts et de nouvelles destructions, nous devons stopper unilatéralement et complètement le feu pendant 48 heures, et même si vous (les Palestiniens) tirez sur Israël, nous ne riposterons pas et serrerons les dents comme nous l'avons fait jusque récemment", écrit ainsi David Grossman dans le journal Haaretz.

"Mieux : nous allons inviter les pays voisins et lointains à une médiation entre vous et nous afin que vous reveniez au cessez-le-feu", ajoute-il.


Un cessez-le-feu de six mois entre Israël et l'Egypte négocié par l'Egypte s'est achevé le 19 décembre, et le Hamas a alors ouvert le feu contre les localités du sud d'Israë qui a riposté par une meurtrière offensive aérienne lancée samedi.


Deux autres grands écrivains israéliens Amos Oz et A.B. Yéhoshua, ont également appelé à un cessez-le-feu, selon des interviews octroyées à la presse italienne et citées par Haaretz.


"Le temps est venu d'un cessez-le-feu complet, prévoyant qu'ils (les Palestiniens) ne tirent plus sur nous, et qu'en échange nous devrons lever le blocus imposé à la bande de Gaza", a affirmé Amos Oz au Corriere della Sera.

De son côté, A.B. Yéhoshua a déclaré à la Stampa: "l'opération israélienne était nécessaire, mais il faut à présent y mettre rapidement un terme (...) Nous serons toujours des voisins (avec les Palestiniens), et moins il y aura de sang versé, mieux ce sera pour l'avenir".


Selon le dernier bilan fourni par les urgences dans la bande de Gaza, les attaques israéliennes ont fait depuis samedi au moins 360 tués et près de 1.700 blessés.


Quatre personnes ont été tuées en Israël par des tirs de roquettes depuis le déclenchement samedi d'une offensive aérienne d'Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza.

Sources
Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article