Gaza: Kouchner contre une opération terrestre de l'armée israélienne

Publié le par Adriana Evangelizt

Gaza: Kouchner contre une opération terrestre de l'armée israélienne


Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner s'est dit mercredi contre une action terrestre de l'armée israélienne à Gaza où les raids israéliens contre le Hamas ont fait près de 400 morts, plaidant pour le cessez-le-feu demandé la veille par l'Union européenne.


"Je souhaite qu'il n'y ait pas d'action terrestre parce que je pense qu'il n'y a pas de solution terrestre et que ça ferait beaucoup plus de morts", a affirmé M. Kouchner, interrogé par la radio RTL sur le déploiement de nouveaux renforts israéliens autour de la bande de Gaza.


Il a rappelé qu'il existait au sein de l'Union européenne "une convergence pour demander un cessez-le-feu immédiat. Il faut que ce cessez-le-feu qui permettrait l'accès humanitaire soit permanent et respecté", a-t-il ajouté.


Le Quartette pour le Proche-Orient et l'Union européenne, réunis en urgence à Paris mardi soir, ont appelé à un cessez-le-feu immédiat qui soit "respecté" entre Israël et le Hamas à Gaza, afin d'acheminer de l'aide humanitaire et de permettre le retour à un processus politique.


Interrogé sur un cessez-le-feu de 48 heures évoqué par le porte-parole du ministre israélien de la Défense Ehud Barak, M. Kouchner a répondu: "Je connais plein de cessez-le-feu de 48 heures qui ont été définitifs et des tas de cessez-le-feu qui n'ont jamais eu lieu".


"Nous verrons bien. Il y a une proposition d'Ehud Barak. Il y a aussi non pas un accord mais en tous cas des dirigeants du Hamas qui trouvent intéressante la proposition française devenue proposition européenne" de cessez-le-feu, a affirmé M. Kouchner.


Il a reconnu des différences au sein des 27 pays de l'UE. "Le problème a été débattu: une trêve humanitaire c'est pas suffisant. Oui mais ça peut commencer quelque chose", a-t-il plaidé. "Certes c'est mieux d'avoir une trêve définitive et même une paix définitive. Mais ça voilà nous le cherchons depuis longtemps", a-t-il ajouté.


Israël a dit examiner mercredi des propositions internationales en vue de l'instauration d'une trêve permanente avec le Hamas, rejetant l'idée d'un cessez-le-feu provisoire ne garantissant pas l'arrêt des tirs de roquettes palestiniennes.


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans LA FRANCE COMPLICE

Commenter cet article