Les semailles du sieur Hitler

Publié le par Adriana Evangelizt



Les semailles du sieur Hitler



Abdou B. - Le Quotidien d'Oran


« Il n'y a pas de mal plus grand, et des suites plus funestes, que la doléance d'une tyrannie qui la perpétue dans l'avenir ».

(Montesquieu)


Qu’ils soient feints, naïfs ou simplement dus à de l’émotion, les propos et postures des dirigeants arabes sont simplement lamentables et, surtout, donnent aux peuples une lecture amplement déconnectée du réel du monde en ce siècle. Pour perpétrer ces crimes à répétition, un holocauste qui ira jusqu’à son terme planifié, Israël n’a besoin d’aucun feu vert et n’attend aucune sanction éventuelle des maîtres du monde. Puissance nucléaire, l’Etat juif l’a été avec la bénédiction totale des USA et de l’Europe, contre un cahier des charges nulle part écrit et, cependant, respecté par Tel Aviv et ses parrains. L’extermination des Palestiniens se poursuivra jusqu’au dernier résistant, et tous les moyens sont permis, sinon conseillés et modulés, selon les erreurs et les renoncements des Palestinisiens et des régimes arabes qui n’ont strictement aucun rôle à jouer en faveur des victimes de l’holocauste des temps modernes.


Les rôles dévolus à Israël par les puissances qui contrôlent l’Organisation des Nations unies, au sein de laquelle, les régimes arabes font et feront de la figuration tout en jouant des sketchs écrits par de puissants tuteurs, sont connus. Ils sont connus parce qu’ils ont toujours été affichés clairement, et parce que le fondement principal est qu’il ne saurait être question d’un Etat palestinien vivant dans des frontières sûres et garanties par d’éventuelles puissances signataires non arabes. Et parce que la paix dans une région stratégique, où l’élément démographique jouerait en faveur d’un régime palestinien démocratique, est simplement inacceptable pour Israël, les Etats-Unis, l’Europe et pour beaucoup de dynasties arabes. Les étapes qui confortent cette thèse pessimiste ont été annoncées, appliquées et d’autres sont planifiées. Les colonies juives en Palestine se poursuivront, selon un temps, des conjonctures plus ou moins favorables pour mieux pousser les non Juifs à l’exil, à se replier dans des réduits (style Varsovie sous Hitler), faciles à contrôler par tous les moyens modernes de surveillance, par le débit consenti par Israël pour l’alimentation, l’énergie électrique, le carburant, les médicaments, enfin par tout ce qui concourt à faciliter la mortalité infantile, les maladies et la désespérance qui fragilise toute société humaine.


La prochaine étape stratégique, destinée à renforcer le parapluie protecteur d’Israël, est annoncée, connue de tous les dirigeants de la planète. L’adhésion balisée à l’Europe n’est plus qu’une question du temps qui sera raccourci et de procédures qui seront allégées, facilitées, accélérées pour qu’Israël devienne « européen » comme l’indiquent une « géographie modulée », une religion, une histoire commune et une économie de guerre qui fait tourner des complexes aux USA et en Europe. Le soutien logistique fourni par les médias et des journalistes occidentaux peu regardants sur l’éthique, comme l’Ayatollah Hervouet qui officie sur LCI, accompagne les consciences. On dira « les installations du Hamas » pour les administrations et les commissariats à Ghaza. On dira « des bases de roquettes » pour les immeubles d’habitation, les enfants et les personnes âgées, qui sont hachés menu, passeront pour des « activistes », « des radicaux », sinon des terroristes. L’équilibre démographique est travaillé sur la base d’un Israëlien tué contre 200, 300 ou 400 Palestiniens assassinés. Les blessés, quant à eux, sont trop nombreux pour être comptés. Les dirigeants européens et d’autres arabes prendront des mines graves pour lancer des « de la retenue, messieurs, de part et d’autre ». Et le tour est joué avec un point d’orgue qui est la réunion, fort coûteuse à chaque fois, des dirigeants arabes pour une sorte de « prière de l’absent ».


Israël est une tyrannie mandatée, protégée, qui durera dans sa forme actuelle, tant qu’elle sera une tyrannie, allergique à la paix avec ses voisins, surtout s’ils sont les véritables propriétaires d’espaces où ils sont indésirables. L’Etat juif a des alliés sûrs, pour toujours, et des complices passifs ou actifs, complaisants ou trop lâches pour simplement taper sur la table. Ce que pensait le roi Hassan II de l’Union africaine, Israël le pense de l’ONU et de la Ligue arabe. Des « machins » budgétivores chargés d’anesthésier les récalcitrants et d’obéir à l’Amérique, quel qu’en soit le président. Le terrorisme de l’Etat hébreu, légitimé et légalisé par la théorie de l’indescriptible pétrolier texan sur la lutte antiterroriste et la chasse aux armes de destruction massive, n’a pas fini de massacrer, d’organiser avec méthode l’holocauste digne du sieur Hitler qui considérait les Juifs comme des sous-hommes, avec le soutien passif de dirigeants européens et du Vatican. Une fois devenu « le Peuple élu », de nombreux Israéliens font récolter aux Palestiniens les semailles du chef du IIIè Reich qui rêvait d’extermination.

La suite est plus ou moins connue, sinon espérée, par les faucons à Tel Aviv, à Paris, en Amérique et ailleurs. Des Arabes et des musulmans jeunes et désespérés vont s’ingénier à reprendre le flambeau de Ben Ladden.


Des kamikazes, des bombes humaines vont apparaître. A court, moyen ou long terme, des violences vont s’abattre sur des innocents en Europe. Du sang va couler encore en Israël, en Palestine, parce que le cycle ravageur est nécessaire à l’Etat juif, aux constructeurs d’engins de mort, aux fournisseurs d’équipements militaires. Le nucléaire militaire va se démocratiser avec le soutien de tous les humiliés, car Israël est un danger permanent pour la paix dans le monde, tant qu’il refusera la paix et tant qu’on refusera de la lui imposer. Les semailles du sieur Hitler n’ont pas fini d’être récoltées par des Israéliens et des Palestiniens, destinés pourtant à cohabiter sérieusement.


30 décembre 2008 -
Le Quotidien d’Oran - Evènement


Sources Palestine Info 

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans LE MARTYRE DE GAZA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article