Des Palestiniens s'en prennent au Fonds national juif du Canada

Publié le par Adriana Evangelizt



Des Palestiniens s'en prennent au Fonds national juif du Canada



par Jooneed Khan


Des Palestiniens veulent demander au Canada de retirer le statut d'oeuvre de charité au Fonds national juif (FNJ) en l'accusant de gérer des terres occupées illégalement, et de façon discriminatoire à l'encontre des Arabes.


En tournée, deux membres du groupe de droits humains Al Haq, de Ramallah, en Cisjordanie, centrent leur propos sur le parc Canada (Canada Park), construit en 1975 avec des dons recueillis par FNJ-Canada, dans la région de Latroun, où ils accusent Israël d'avoir commis de «crimes de guerre» en 1967.


«Dans une opération de nettoyage ethnique, l'armée a chassé les 10 000 habitants de trois villages, confisqué les terres et rasé les maisons», ont dit John Reynolds et Dylan Smith à La Presse.


«Le FNJ-Canada a construit Canada Park sur l'emplacement de deux villages, Yalo et Imwas, le troisième, Beit Nouba, ayant été cédé à une colonie juive», ont-ils dit.


«C'est une vieille affaire et l'accusation est ridicule», a déclaré à La Presse le sénateur libéral Yoine Goldstein, administrateur du FNJ-Canada.


Conventions de Genève


«De quelle occupation parlent-ils? La région de Latroun était occupée depuis 1948 par les Jordaniens. On a planté des arbres et construit un parc pour tous les Israéliens, juifs et arabes», a-t-il ajouté.


En fait, la région de Latroun, qui surplombe la route Jérusalem-Tel-Aviv, faisait partie du territoire arabe, selon le plan de partage de l'ONU. Israël tenta de s'en emparer dès 1948, y parvenant finalement avec la guerre de 1967.


«Les conventions de Genève et les principes de La Haye interdisent l'expulsion des populations et la destruction des maisons», ont dit Reynolds et Smith. Les «tierces parties» comme le Canada «ont l'obligation de poursuivre ceux qui ont violé le droit international à Latroun», ont-ils ajouté.


Le procureur général d'Israël a statué en 2005 que l'État juif ne ferait plus affaire avec le FNJ parce qu'il louait des terres seulement à des Juifs, ce qui était discriminatoire.


Statuts amendés


«Les statuts du FNJ remontent à un siècle et visaient à acheter des terres pour les fermiers juifs», a dit le sénateur Goldstein. «Mais après cette décision, le FNJ a amendé ses statuts. Il loue désormais des terres aux non-juifs aussi», a-t-il dit.


Al Haq s'est inspiré de la poursuite déposée au Québec par Bil'in contre deux firmes montréalaises qui ont construit des maisons pour des colons juifs dans ce village palestinien de Cisjordanie.


L'émission Fifth Estate de CBC avait présenté en 1991 un documentaire, Park With No Peace, qui soulignait déjà que Canada Park était illégal au regard du droit international, a dit Ron Saba, militant des droits des Palestiniens associé à la tournée d'Al Haq.


Celui-ci a réalisé une vidéo de 42 minutes, La mémoire du cactus, avec le récit de survivants de Latroun et la sensibilisation d'Israéliens par le groupe Zochrot.

Sources Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article