L'ONU exige du Hamas un arrêt de ses tirs de roquettes

Publié le par Adriana Evangelizt

L'ONU, cette prostituée, exige du Hamas mais n'exige rien des sionistes. De surcroît, le projet de résolution des pays Arabes n'a pas été soumise au vote. Ce qui est fort significatif de la tendance de cette organe qui est une honte pour l'Humanité.




L'ONU exige du Hamas un arrêt de ses tirs de roquettes


NEW YORK (Nations unies), 3 janvier (Xinhua) -- Les Nations  unies ont contacté le Hamas, lui demandant d'arrêter ses tirs de  roquettes contre le sud d'Israël, a annoncé vendredi Robert Serry, envoyé spécial de l'ONU au Moyen-Orient, actuellement à Jérusalem. 


     "Nous avons contacté le Hamas... Nous les avons prévenus de ce  qui se passera s'ils (les militants du Hamas) continuent à lancer  des roquettes contre Israël", a déclaré M. Serry lors d'une  vidéo-conférence de presse consacrée à la situation à Gaza. 


     "L'ONU est la seule partie prenante internationale majeure  restant à Gaza" depuis le début des raids aériens israéliens  samedi contre la bande de Gaza, menés en riposte aux tirs de  roquette du Hamas contre le sud d'Israël, a indiqué ce  responsable. 


     Le secrétaire général Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité  des Nations unies ont appelé à maintes reprises Israël et le Hamas à arrêter immédiatement les violences et l'effusion de sang à Gaza et dans le sud d'Israël. 


     Jeudi, l'armée israélienne a étendu les champs de ses  bombardements à Gaza. Selon des sources officielles de Gaza, le  bilan de morts depuis samedi s'est élevé à 390 personnes, et celui de blessés à 1.600. 


     La ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni,  a rejeté de nouveau, lors de sa visite à Paris, l'idée d'une  accalmie de 48 heures pour des fins humanitaires. 


     Des ministres arabes sont attendus la semaine prochaine à New  York où ils discuteront de la situation à Gaza avec le chef de  l'ONU, a fait savoir M. Serry. 


     Les pays arabes ont demandé au Conseil de sécurité d'adopter  une résolution pour condamner l'aggression israélienne et appeler  à un cessez-le-feu immédiat entre Israël et le Hamas. 


     Le projet de résolution, élaboré par la Libye, "condamne  fermement toutes les attaques militaires ainsi que l'utilisation  de la force par Israël de manière excessive, disproportionnée et  sans distinction", qui ont conduit à des pertes en vie colossales  chez les civils palestiniens. 


     Il appelle à "un cessez-le-feu immédiat et son plein respect  par Israël et le Hamas". 


     Le Conseil de sécurité a convoqué mercredi une réunion  d'urgence sur les conflits israélo-palestiniens, sans avoir soumis au vote ce projet de résolution.

Sources
Xinhuanet

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans ONU ISRAEL

Commenter cet article