Avi Pazner : Israël bénéficie d'une "grande compréhension" internationale

Publié le par Adriana Evangelizt

Voyez un peu l'arrogance et la morgue des élites sionistes. Avi Pazner qui ose dire qu'Israel bénéficie d'une "grande compréhension" internationale. Pauvre de lui ! La haine du monde entier, voilà ce qu'ils ont. Que sont franchement l'avis des USA ou d'un président tchèque sioniste ? Ou d'un Sarkozy ? Oui, vraiment que sont l'avis de leurs pauvres marionnettes alors qu'ils sont aussi honnis par 99;9 pour cent de l'Humanité et presque le trois quart des juifs du monde. Qui voudrait franchement leur ressembler dans leur mensonges, leurs pleurnicheries et leur lâcheté, leurs coups bas et leur esprit destructeur ? Pauvre d'eux. Ils sont pitoyables.


Gaza : Israël bénéficie d'une "grande compréhension" internationale
(porte-parole)

 
Le porte-parole du gouvernement israélien, Avi Pazner, a assuré dimanche sur Europe 1, que l'opération lancée par son pays contre le Hamas dans la bande de Gaza bénéficiait d'une "grande compréhension" internationale et allait être menée jusqu'à son terme.


"L'Union européenne, par la bouche du ministère des Affaires Etrangères tchèque, a qualifié notre action de défensive, et non d'offensive, c'est à dire que nous voyons qu'il y a au niveau international une grande compréhension du fait que nous exerçons ici notre droit de légitime défense contre les attaques perpétrées à partir du sol de Gaza par les terroristes du Hamas", a déclaré M. Pazner.


Il était interrogé sur une éventuelle inflexion de la position d'Israël après les condamnations émises par de nombreux pays.


"Nous entendons bien continuer cette opération jusqu'à ce que nous ayons fait taire ces missiles et ces roquettes et que nous ayons changé complètement la situation de sécurité qui sévissait au sud de notre pays", a ajouté M. Pazner.


Le Premier ministre tchèque Mirek Topolanek, dans une déclaration retransmise par un porte-parole pour la présidence de l'Union européenne, a estimé samedi que l'opération israélienne était "plus défensive qu'offensive".

La présidence tchèque a ensuite précisé son propos, soulignant dans un communiqué que "même le droit indéniable d'un Etat à se défendre lui-même n'autorise pas des actions qui affectent massivement les civils".


Les Etats-Unis ont de leur côté refusé de condamner l'opération terrestre et refusé un retour au "statu quo", empêchant samedi soir le Conseil de sécurité de l'ONU de s'entendre sur un texte appelant à un arrêt des hostilités.


Le porte-parole du gouvernement israélien a par ailleurs été interrogé sur la visite prévue lundi en Israël du président Nicolas Sarkozy. La France a condamné samedi soir une "escalade militaire dangereuse qui complique les efforts engagés par la communauté internationale" pour faire cesser le conflit et venir en aide aux civils.


"Nous sommes très heureux que le président Nicolas Sarkozy, qui est un ami d'Israël, vienne constater lui-même quelle est la situation dramatique dans laquelle vit un tiers de la population de notre pays", a dit M. Pazner.


"Cela sera une bonne occasion pour nous de montrer au président français exactement ce qui se passe chez nous et de lui expliquer avec force détails les raisons de notre opération qui, encore une fois, est une opération de légitime défense contre un mouvement qui est reconnu par la France comme étant un mouvement terroriste", a-t-il ajouté.


M. Sarkozy entame lundi une tournée de deux jours au Proche-Orient, lors de laquelle il rencontrera d'abord en Egypte le président Hosni Moubarak, puis le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah, et dans la soirée le Premier ministre israélien Ehud Olmert à Jérusalem.

Sources
Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans SIONISME

Commenter cet article