De l'uranium appauvri trouvé sur les victimes de Gaza

Publié le par Adriana Evangelizt

La video est en anglais...



De l'uranium appauvri trouvé sur les victimes de Gaza


Par Press TV

Israel a utilisé un nouveau prototype d'arme dans la Bande de Gaza par Meron Rappaport - Haaretz le 11 octobre 2006

Petite et mortelle, voici l’arme testée à Gaza - par Annalena Di Giovanni - Il Manifesto le 18 octobre 2006

Sources
ISM

Posté par Adriana Evangelizt



Des médecins ont dit à Press TV qu'ils avaient trouvé des traces d'uranium appauvri sur quelques habitants de Gaza blessés lors de l'offensive terrestre sur la Bande.


Des médecins norvégiens ont dit au correspondant de Press TV Akram al-Sattari que certaines des victimes qui ont été blessées depuis qu'Israël a commencé ses attaques sur la Bande de Gaza le 27 décembre portent des traces d'uranium appauvri dans leurs corps.

Le rapport est publié alors que les tanks israéliens et les troupes avancent rapidement à travers la frontière dans Gaza la nuit de samedi, débutant une opération terrestre après huit jours d'attaques intensives par les forces israéliennes aériennes et navales sur la région appauvrie.

Le ministre de la défense israélien Ehud Barak a averti dimanche que la vaste offensive terrestre sur la Bande de Gaza serait « pleine de surprises ».

On s'attend à ce qu'une offensive terrestre dans Gaza surpeuplée augmente dramatiquement le nombre de décès dans la population civile.

Les derniers assauts ont porté le nombre de palestiniens tués à plus de 488 avec 2790 autres blessés. L'ONU dit qu'environ 25% des victimes sont des morts civils-incluant au moins 34 enfants.

Selon les officiels de l'armée israélienne, au moins 30 de ses soldats ont été blessés depuis le début de la campagne terrestre.
Au milieu de la condamnation globale de la violence en cours dans la région, le Conseil de sécurité a échoué à se mettre d'accord sur une approche unie pour résoudre la crise.

« Une fois encore, le monde est en train de regarder consterné le dysfonctionnement du Conseil de Sécurité » a dit dimanche le chef de l'Assemblée Générale Miguel d'Escoto.

Selon des sources diplomatiques, les USA ont bloqué une résolution du Conseil de Sécurité, avec l'ambassadeur US soutenant qu'une déclaration officielle qui critique Israël et le Hamas ne serait pas utile.

La Maison Blanche a été jusqu'à refuser de commenter si une incursion terrestre israélienne dans Gaza était une mesure justifiée.


Sur le même sujet, à lire :

Commenter cet article