Bush a refusé qu'Israël bombarde l'Iran

Publié le par Adriana Evangelizt

Les sionistes n'ont jamais assez de ruine et de destruction, de sang et de mort. La ruine de l'Irak avec son million bien dépassé de mort, la ruine du Liban en 2006 avec des milliers de trépassés, l'infinie ruine de la Palestine avec Gaza et ses centaines d'innocents massacrés, et il leur faut encore l'Iran et pourquoi pas la Syrie ou l'Egypte ? Il va falloir arrêter ces destructeurs une fois pour toutes. Ce n'est plus vivable pour le monde. Et ils viennent encore sur nos sites pour récriminer ! Mais quelle mentalité ils ont  ?




Bush a refusé qu'Israël bombarde l'Iran


Le président américain George W. Bush a rejeté en 2008 une demande secrète d'Israël de mener un bombardement aérien contre le principal complexe nucléaire iranien à l'aide de bombes anti-bunker, rapporte le New York Times (NYT) sur
son site internet.

Le quotidien, qui cite des hauts responsables américains et étrangers s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, affirme cependant que le président Bush a autorisé des opérations secrètes destinées à saboter les tentatives présumées de l'Iran de développer des armes nucléaires.

Selon le journal, la demande avait été formulée par le Premier ministre israélien Ehud Olmert, qui avait réclamé des bombes anti-bunker à haute pénétration ("bunker-busting bombs") et l'autorisation de survoler le territoire irakien pour attaquer le complexe iranien d'enrichissement d'uranium de Natanz (centre).

Des hauts responsables américains, emmenés par le secrétaire à la Défense Robert Gates, ont convaincu le président que toute attaque contre l'Iran serait contre-productive et conduirait Téhéran à expulser des inspecteurs nucléaires internationaux et à camoufler encore plus son programme atomique, selon le NYT.

Sources
Le Figaro

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans ISRAEL IRAN

Commenter cet article