Un concert sur l'île Maurice d'Enrico Macias annulé pour cause de soutien à Israël

Publié le par Adriana Evangelizt




Un concert sur l'île Maurice d'Enrico Macias annulé pour cause de soutien à Israël




Les organisateurs d'un concert prévu en janvier sur l'île Maurice du chanteur français Enrico Macias ont annoncé vendredi avoir annulé l'évènement en raison de la polémique provoquée dans l'île par la participation de l'artiste à un rassemblement de soutien à Israël.



 Le chanteur Enrico Macias lors d'un rassemblement de soutien à Israël à Paris le 4 janvier 2009  photo : Olivier Laban-Mattei , AFP


Interrogé par l'AFP à Paris, le producteur de l'artiste Charley Marouani "a regretté l'annulation de ce concert qu'en aucun cas Enrico Macias n'a souhaitée".


"Enrico Macias a, au nom de la liberté d'expression, participé à un rassemblement pro-israélien à proximité de l'ambassade d'Israël (à Paris) le 4 janvier", a expliqué à l'AFP Me Askok Radakissoon, avocat de la société organisatrice du concert. "Cette initiative a été condamnée par des dirigeants politiques mauriciens et des groupuscules islamiques".


"La municipalité de Port-Louis a menacé de ne pas donner son autorisation pour l'organisation d'un tel concert dans sa ville. Tout cela a créé une situation qui rend impossible l'organisation du concert", a-t-il ajouté.


Le 9 janvier, le gouvernement mauricien avait annoncé avoir suspendu les activités du consul honoraire d'Israël à Port-Louis en raison de "l'usage disproportionné de la force par Israël" à Gaza.


La société organisatrice, Lab Entertainment, a indiqué dans un communiqué "se trouver dans une situation où la tenue de ce concert est sérieusement compromise voire impossible (...) pour des raisons de sécurité, mais aussi pour éviter une situation qui pourrait ternir l'image de notre île".

Le concert devait être organisé le 23 janvier à la Citadelle, ancien fort français construit sur un colline dominant Port-Louis et situé à la lisière d'une agglomération habitée majoritairement par des Mauriciens de foi musulmane.


De son côté, le Consistoire Central de France a fait part dans un communiqué de sa "plus profonde indignation" à la suite de cette annulation et rappelé "qu'Enrico Macias est ambassadeur pour la Paix auprès des Nations Unies et n'a eu de cesse depuis quarante ans d'être avant tout un défenseur acharné des valeurs de tolérance, de fraternité, et de respect de l'autre".


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans LA FRANCE COMPLICE

Commenter cet article