500 citoyens d'Israel font appel à la communauté internationale à stopper Israel

Publié le par Adriana Evangelizt




500 citoyens d'Israel font appel à la communauté internationale à stopper Israel


 



Cette pétition signée par plus de 500 citoyens d'Israël a été présentée aux Ambassades en Israël.

En soutien à l’appel de l’ensemble des organisations palestiniennes des droits humains à une action internationale

Comme si l’occupation ne suffisait pas – la brutale répression de la population palestinienne, la construction de colonies et les siège de Gaza – voici à présent qu’on bombarde la population civile : des hommes, des femmes, des personnes âgées et des enfants. Des centaines de morts et de blessés, des hôpitaux débordés et le dépôt central de médicaments de Gaza bombardé. Le bateau Dignity, du mouvement Free Gaza, qui transportait des fournitures médicales d’urgence et plusieurs médecins a été lui aussi pris d’assaut. Une nouvelle fois, Israël commet ouvertement des crimes de guerre, les pires que l’on ait vus depuis longtemps.

Les médias israéliens n’exposent pas leurs spectateurs aux horreurs et aux voix qui critiquent sévèrement ces crimes. L’histoire qu’on nous raconte est uniforme. Les dissidents israéliens sont dénoncés comme traîtres. L’opinion publique, y compris celle de la gauche sioniste, soutient la politique israélienne sans critique et sans réserve.

La politique destructrice et criminelle d’Israël ne cessera pas sans intervention massive de la communauté internationale. Mais à l’exception de quelques condamations officielles assez faibles, la communauté internationale rechigne à intervenir. Les États-Unis appuyent la violence israélienne et quant à l’Europe, tout en émettant quelques condamnations, elle n’est pas prête à envisager sérieusement de rétracter le “cadeau” qu’elle a offert à Israël avec le “rehaussement” de ses relations avec l’Union européenne.

Dans le passé, le monde savait pourtant combattre les politiques criminelles. Le boycott de l’Afrique du Sud a été efficace, mais Israël est traité avec une particulière douceur : ses relations commerciales sont florissantes, la coopération universitaire et culturelle se poursuit et s’intensifie avec le soutien diplomatique.

Ce soutien international doit cesser. C’est la seule manière de mettre fin à l’insatiable violence d’Israël.

Nous appelons le monde entier à faire cesser cette violence et à ne pas autoriser la poursuite de l’occupation brutale. Nous appelons le monde à condamner, et à ne pas se faire le complice des crimes israéliens.

En conséquence de ce qui précède, nous appelons le monde à répondre à l’appel des organisations palestiniennes des droits humains, qui demandent instamment :

- au Conseil de sécurité de l’ONU de réunir une session d’urgence et d’adopter des mesures concrètes comprenant l’imposition de sanctions, dans le but de s’assurer qu’Israël remplira ses obligations conformément au droit humanitaire international.

- aux Hautes parties contractantes de la Convention de Genève de remplir leurs obligations, au titre de l’Article commun 1er, de garantir le respect des dispositions des Conventions en prenant les mesures adaptées pour forcer Israël à répondre à ses obligations conformément au droit humanitaire international, en insistant particulièrement sur le respect et la protection des civils devant les effets des hostilités.

- aux Hautes parties contractantes de répondre à leur obligation légale au titre de l’Article 146 de la Quatrième Convention de Genève, en poursuivant les responsables d’infractions graves à la Convention.

- aux institutions et aux États membres de l’Union européenne de faire un usage efficace des directives de l’Union européenne pour la promotion de l’application du droit humanitaire international (2005/C 327/04) pour faire en sorte qu’Israël se conforme au droit humanitaire international suivant les paragraphes (b), (c) et (d) de ces directives, comprenant l’adoption de mesures et de sanctions restrictives immédiates ainsi que l’interruption de tout dialogue de rehaussement avec Israël.”


Source :
http://www.kibush.co.il/show_file.asp?num=31091

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article