Une centaine de corps retrouvés à Gaza depuis le cessez-le-feu

Publié le par Adriana Evangelizt

Et combien va-t-on en trouver encore ? Vous dire la haine que l'on ressent, la colère envers les criminels sionistes est inimaginable. Ces lâches qui n'ont rien d'humain et qui ne méritent certainement pas d'être appelé des hommes. Le génocide de Gaza s'ajoute à la longue liste des crimes déjà commis par le passé. Tuer pour tuer. Tuer par plaisir. Détruire, ruiner, briser la vie de milliers et de milliers de gens. Voilà de quoi se nourrit la horde sioniste. Elle se nourrit de la mort et du malheur. Le bonheur des gens la dérange. D'ailleurs le fait que cette barbarie ait commencé le 26 décembre est révélatrice du sadisme de ces nazis. Notamment de ceux qui pensent, dirigent, commandent les pauvres bougres endoctrinés qui, eux, comme des moutons bien dressés obéissent aux ordres. Il y a aujourd'hui des millions et des millions de gens -et sans doute trois ou quatre milliards si ce n'est plus- qui souffrent pour tous ces malheureux Palestiniens que des individus sans foi ni loi ont décidé de spollier de leur Terre et pour cela de les éradiquer sans gêne et sans pitié. Le mot compassion leur est étranger. Ils veulent écraser les gens sous leur botte que cela soit en Palestine ou ailleurs. Quand nous pensons à toutes ces vies brisées pour satisfaire leur soif de pouvoir et de sang, une révolte sourde s'empare de nous. Nous ne pouvons plus les supporter tout comme nous avons la nausée de tous ces chefs d'Etat serviles qui laissent faire. L'Holocauste de Gaza est un signal fort pour l'Humanité toute entière. On voit là que les faibles ne sont plus protégés mais qu'au contraire ceux qui gouvernent nos pays prennent délibérément parti pour les oppresseurs et les colonisateurs. Il est grand temps que tout cela cesse.




Près de 100 corps découverts sous des décombres

Quelques 95 corps de Palestiniens ont été retrouvés dimanche dans des décombres dans la bande de Gaza


Quelque 95 corps de Palestiniens ont été retrouvés dimanche sous des décombres dans la bande de Ghaza après 22 jours d'agressions israéliennes barbares sur ce territoire palestinien, a annoncé le chef des urgences à Ghaza, le Dr Mouawiya Hassanein.

 
Selon cette source, la plupart de ces cadavres ont été extraits des ruines des bombardements israéliens massifs à Jabaliya et Beit Lahya, dans le nord de Ghaza, ainsi que dans le quartier de Zeitoun de Ghaza-ville. Ces nouvelles victimes portent à au moins 1.300, le nombre de martyrs palestiniens dont plus de 410 enfants et 108 femmes, enregistrés lors de 22 jours d'offensive israélienne contre Ghaza qui a également fait plus de 5.300 blessés, selon un bilan provisoire des services d'urgence de Ghaza.

 
AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans SIONISME

Commenter cet article