Israël annonce son retrait total de Gaza

Publié le par Adriana Evangelizt



Israël annonce son retrait total de Gaza



Selon un porte parole de Tsahal, l'armée israélienne a achevé ce matin son retrait total de la bande de Gaza.

«Le dernier soldat a quitté la bande de Gaza ce matin», annonce un porte-parole de l'armée trois jours après le cessez-le-feu décrété dans la nuit de samedi à dimanche. Mais les troupes restent déployées dans le sud d'Israël le long de la frontière « pour faire face à toute éventualité », autrement dit de nouveaux tirs palestiniens. Hier encore, deux sirènes annonçant des roquettes se sont déclenchées. Fausse alerte : aucun obus ne s'est finalement abattu sur le sol israélien mais en revanche, un agriculteur palestinien à l'est de Jabaliya a été tué, selon une source médicale palestinienne.


Le retrait, s'il se confirme, viendrait donc clore 22 jours de combats au cours desquels plusieurs milliers de soldats, dont 6 000 réservistes, ont été déployés. Le quotidien Haaretz affirme par ailleurs ce matin l'ouverture d'une enquête interne à l'armée sur une éventuelle utilisation fautive d'obus au phosphore lors de l'offensive. Le journal précise qu'un colonel de réserve, Shaï Alkalaï, a été chargé de l'enquête mais un porte-parole de l'armée a démenti à l'AFP qu'il y ait une «enquête officielle».


Israël avait pris soin d'évacuer la plupart de ses positions avant l'investiture hier de Barack Obama dans une tentative, selon certains analystes, de ne pas compromettre les premières relations entre Israël et les Etats-Unis de Barack Obama. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, félicitant le nouveau président élu, a ainsi exprimé l'espoir hier qu'Israël et les Etats-Unis soient des «partenaires à part entière» pour promouvoir la paix au Proche-Orient, évoquant des «liens étroits des Etats-Unis avec Israël». Même son de cloche du côté du vice-Premier ministre israélien, Haïm Ramon, pour qui «la politique des Etats-Unis ne va certainement pas changer sur le fond». Interviewé par la radio publique ce matin, il affirme que «cette politique se fonde sur deux principes: la lutte contre le terrorisme et la nécessité de parvenir à une paix sur la base de deux Etats»

Sources
Le Figaro

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans CONNEXION ISRAEL USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article