Voilà comment ils effacent la Palestine

Publié le par Adriana Evangelizt

Voilà comment ils effacent la Palestine
 
 
Le maire sioniste de la ville palestinienne occupée en 48, Ramleh, veut effacer la ville de la carte, en lui donnant un nom hébreu.
Ramleh est une ville arabo-musulmane qui se trouve entre Yafa et al-Quds.
Au cours de 1948, un massacre fut commis dans la ville, des dizaines de Palestiniens furent tués par la Haganah, et les autres habitants furent expulsés.
Lisez la célèbre nouvelle de Ghassan Kanafani, lettre de Ramleh, pour découvrir rien qu'un instant de ce massacre.
 
Le maire sioniste propose tout simplement de donner à la ville un nom juif car selon lui, les colons sionistes ne savent pas ce que signifie la ville de Ramleh.
Les sionistes poursuivent leurs massacres, poursuivent leur nettoyage ethnique dans le coeur même de la Palestine.
Comme pour Ramleh, des centaines de lieux en Palestine occupée ont changé de noms, pour que les colons sionistes ne se rappellent pas les crimes commis en 47-48, mais aussi pour faire oublier aux Palestiniens ces lieux où ils ont habités il n'y a pas si longtemps que ça.
Ramleh est menacée, al-Lid est menacée par les destructions systématiques de ses maisons arabes, Yafa est menacée par la judaïsation rampante, où ses belles maisons palestiniennes deviennent des lieux pour des artistes juifs, Beer Saba' est envahie par les colons, d'Ethiopie et de Russie. Haïfa et Akka sont menacées, avec la destruction des quartiers palestiniens, que l'Etat sioniste interdit de rénover.
C'est la Palestine entière qui est menacée jour après jour, depuis l'invasion légalisée en 1948.
 

Sources : Arabs 48

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LA COLONISATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article