Haniyeh appelle Israël à cesser les meurtres

Publié le par Adriana Evangelizt

Haniyeh appelle Israël à cesser les « meurtres et les bombardements aveugles »

Le Premier ministre palestinien issu du Hamas Ismaïl Haniyeh a appelé hier Israël à cesser les « meurtres et les bombardements aveugles » après la mort de 14 civils, dont des enfants et une femme enceinte dans des raids aériens israéliens. « Nous avons toujours exprimé notre volonté d’instaurer le calme et la stabilité dans cette région. Pour que nous puissions le faire, la partie israélienne doit cesser les meurtres et les bombardements aveugles contre les civils et les enfants », a affirmé M. Haniyeh à des journalistes à Gaza.


Mercredi, un nouveau raid israélien manqué contre des activistes a tué deux civils, dont une femme enceinte, et blessés treize autres personnes dans le sud de la bande de Gaza. Par ailleurs, un responsable du bureau de Mohammad Dahlane, député du parti Fateh et homme fort de la bande de Gaza, son garde du corps et une femme ont été blessés par d’une explosion visant leur voiture à Gaza, a-t-on appris de sources médicale et sécuritaire. Hier soir, un officier du service des renseignements de la police palestinienne a été tué par des tirs de soldats israéliens à Ramallah, en Cisjordanie.


Le 13 juin, neuf civils, dont des enfants, avaient été tués lors d’un raid aérien israélien contre une voiture. Les Palestiniens imputent également à l’artillerie israélienne la mort, le 9 juin, de huit civils, dont des enfants, tués par une explosion sur une plage de Gaza. L’armée israélienne a nié toute responsabilité dans cette affaire.


Parallèlement, le commandant de l’armée de l’air israélienne, le général Eliezer Shkedi, a prôné hier une « grande prudence » lors des raids dans la bande de Gaza tout en affirmant que ces attaques allaient continuer au lendemain d’une nouvelle bavure sanglante. « C’est la méthode la plus efficace dans les circonstances actuelles contre les terroristes qui tirent des roquettes vers le territoire israélien », a-t-il affirmé.


Le chef d’état-major, le général Dan Haloutz, a pour sa part ordonné que l’armée israélienne procède à « un examen approfondi » à la suite de cette série de bavures afin de déterminer ce qui relève de problèmes techniques concernant les roquettes utilisées ou d’erreurs de commandement, a ajouté la radio publique. Le ministre de la Défense, Amir Peretz, a pour sa part de nouveau transmis l’ordre à l’armée de l’air de renoncer à une opération si des civils palestiniens risquaient d’être touchés, a indiqué la radio publique. Le nombre croissant de victimes civiles a suscité des condamnations dans le monde, notamment de Moscou et Londres. Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a appelé Israël à respecter le droit international.

Sources : Lorient le Jour

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article