Israël aux malades de Gaza : trahissez et vous serez soignés !

Publié le par Adriana Evangelizt

Ils utilisent les mêmes méthodes que les nazis ou que les collabos de la Gestapo lors de l'Occupation en France. Tous ceux qui soutiennent ce régime auront un jour des comptes à rendre.




Israël aux malades de Gaza : trahissez et vous serez soignés !


Par The Palestine Telegraph



Les services de la sécurité intérieure d'Israël, le Shin Beth, ont augmenté les interrogatoires des gens qui cherchent à quitter Gaza pour être soigné à l'extérieur, a dit une association pour les droits de l'homme, dans un rapport publié lundi.


Les données collectées par Médecins pour les Droits de l'Homme « indiquent une augmentation du nombre de patients palestiniens interrogés et forcés à fournir des informations comme condition préalable à sortir de Gaza pour des soins médicaux, » dit-il.


« Entre janvier 2008 et mars 2009, au moins 438 patients ont été convoqués pour des interrogatoires, comme pré-condition à l'examen de leur demande d'autorisation de sortie pour accéder à un traitement médical en dehors de la Bande, » dit le rapport.


Alors qu'en janvier 2008, 1,45% des personnes qui avaient fait une demande d'autorisation de sortie de Gaza auprès des autorités israéliennes ont été interrogées, ce nombre est passé à 17% en janvier 2009, dit l'association.


Le rapport indique que le Shin Beth a interrogé des mineurs, photographié des malades contre leur gré, harcelé, insulté et intimidé les patients pendant l'interrogatoire, et a renvoyé à Gaza les malades qui ne coopéraient pas.

Un porte-parole du bureau du Premier ministre israélien, qui supervise le Shin Beth, a rejeté les accusations du rapport.


« 13.000 malades sont soignés chaque année en Israël, » dit Mark Regev. « Suggérer qu'on leur a demandé à tous de fournir des informations est tout simplement ridicule. » Cependant, le nombre a chuté depuis le blocus. Beaucoup de Palestiniens sont morts alors qu'ils tentaient de traverser mais Israël ne les y a pas autorisés.


Mais il a dit « les autorités ont le devoir de procéder à des contrôles de sécurité pour s'assurer que les personnes qui entre en Israël n'en profiteront pas pour commettre des attaques, comme ce fut le cas par le passé. »

En décembre 2008, Israël a lancé une offensive militaire massive contre Gaza, qui a tué plus de 1.400 Palestiniens en 23 jours.


Gaza est un des territoires les plus densément peuplés au monde, où une grande majorité des 1,5 million d'habitants dépendent de l'aide UN.

Sources
ISM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article