Nucléaire: Israël persiste et signe

Publié le par Adriana Evangelizt

Le fait qu'une responsable américains demande à Israel d'adhérer au TNP prouve que l'administration Obama lance un signal au moment où les élites sionistes continuent d'harasser les USA au sujet de l'Iran. Ceci signifie "vous critiquez les autres mais qu'en est-il de vous ? Êtes vous en règle ?".




Nucléaire: Israël persiste et signe



Israël a rejeté aujourd'hui l'appel lancé par une responsable américaine à adhérer au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), jugeant cet accord "inefficace". "Ce traité a prouvé son inefficacité, il n'a pas empêché des pays comme l'Inde, le Pakistan et la Corée du nord de se doter de l'arme nucléaire; quant à à l'Iran on peut voir quel est son impact", a affirmé un haut responsable des Affaires étrangères qui a requis l'anonymat.


"Il est inconcevable dans ces conditions que l'on puisse considérer ce traité comme un atout susceptible de modifier quoique que se soit dans la donne nucléaire internationale", a-t-il ajouté.


Rose Gottemoeller, qui représente les Etats-Unis à une session préparatoire d'une conférence mondiale sur le TNP prévue en mai 2010 à New York, a affirmé hier qu'une "adhésion universelle au TNP - y compris par l'Inde, Israël, le Pakistan et la Corée du Nord - demeure un objectif fondamental des Etats-Unis".


Le TNP compte 189 pays signataires. Israël, qui est considéré comme une puissance atomique, n'en fait pas partie. L'Inde et le Pakistan, qui sont dotés de l'arme atomique, ne l'ont pas signé non plus. Quant à la Corée du Nord, elle a quitté le traité en 2003.




Sources Le Figaro

Publié dans LE NUCLEAIRE

Commenter cet article