Trois nouvelles arrestations pour espionnage au profit d’Israël

Publié le par Adriana Evangelizt

Où l'on voit les traîtres et les collabos.




Trois nouvelles arrestations pour espionnage au profit d'Israël



Trois personnes ont été arrêtées hier au Liban-Sud pour espionnage au profit d'Israël, portant à 16 le nombre d'arrestations pour les mêmes motifs depuis janvier.

Deux frères, Hassan et Mohammad Ahmad Chéhab, ont été arrêtés à Ghaziyé. « Ils sont actuellement interrogés et leurs maisons perquisitionnées », a indiqué un responsable des services de sécurité. En début d'après-midi, une femme, Mouna Kandil, a été arrêtée pour les mêmes motifs, a indiqué à la presse un haut responsable des services de sécurité. Mouna Kandil se trouvait à Bint Jbeil, une localité considérée comme un bastion du Hezbollah.

Parmi les principales personnes détenues depuis janvier figurent un ancien responsable de la Sûreté générale, Adib el-Alam, sa femme Hayat Saloumi et son neveu Joseph el-Alam, également fonctionnaire à la Sûreté générale. Tous les trois ont été inculpés en avril par la justice militaire de « collaboration avec les renseignements de l'ennemi israélien ». Joseph el-Alam a été interrogé hier par le premier juge d'instruction militaire, Rachid Mezher.

Le général et ses proches sont soupçonnés « d'avoir fourni des informations sur des postes militaires et civils libanais et syriens dans le but de faciliter des agressions (israéliennes) ». Selon certaines indications, ils disposaient d'équipements sophistiqués pour communiquer avec le Mossad israélien.

Ceux qui collaborent avec Israël encourent une peine de prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort, il peut demander la peine capitale.

Sources
Lorient le JOur

Publié dans ISRAEL LIBAN

Commenter cet article