Le roi de Jordanie met en garde contre un nouvel embrasement au Proche-Orient

Publié le par Adriana Evangelizt




Le roi de Jordanie met en garde contre un nouvel embrasement au Proche-Orient



Le roi Abdallah II de Jordanie prévient, lundi 11 mai, dans un entretien au Times, que le monde pourrait être "aspiré dans un autre conflit" au Proche-Orient d'ici douze à dix-huit mois en cas de nouveau report des pourparlers de paix.

Le roi souligne qu'il est crucial qu'un signal clair sorte des discussions prévues à Washington fin mai entre le président américain
Barack Obama et le nouveau premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou. M. Obama pourrait présenter les grande lignes d'un plan de paix pour le Proche-Orient lors d'un discours-clé au Caire à l'adresse du monde musulman en juin.


Le plan de paix américain implique 57 Etats et pourrait comprendre une reconnaissance d'Israël par les pays arabes et musulmans, selon le roi Abdallah. "Tous les yeux seront tournés vers Washington", déclare-t-il. Abdallah II, qui doit se rendre à Damas lundi, souligne que la Syrie, dénoncée par les Etats-Unis comme un pays soutenant le terrorisme, pourrait faire son retour dans le concert des nations à cette occasion.


Le roi de Jordanie décrit sa plus récente rencontre avec M. Nétanyahou, il y a une dizaine d'années, comme "la moins agréable" de son règne. "Le simple fait qu'il y ait un gouvernement de droite en Israël ne veut pas dire que nous devons jeter l'éponge", ajoute-t-il, affirmant : "C'est un moment critique."


Sources Le Monde

Publié dans Israel-EGYPTE-Soudan

Commenter cet article