80 % des électeurs d'Obama sont favorables à des pressions accrues sur Israël

Publié le par Adriana Evangelizt




80 % des électeurs d'Obama sont favorables à des pressions accrues sur Israël



par Corine Lesnes



L
e consensus sur le soutien américain à Israël n'est plus ce qu'il était dans l'opinion américaine. Selon un sondage Zogby publié lundi, à l'occasion de la première rencontre entre
Benjamin Nétanyahou et Barack Obama à la Maison Blanche, de profondes divergences existent entre démocrates et républicains sur le conflit israélo-palestinien et l'approche qui devrait être celle du président américain.

- 80 % des électeurs de Barack Obama estiment qu'il est temps d'exercer des pressions sur Israël. 73 % des électeurs de John McCain ne sont pas d'accord (tous électeurs confondus, 45 % sont favorables à des pressions accrues contre 44 %).


- Trois quarts des électeurs de John McCain estiment que les intérêts des Etats-Unis sont identiques à ceux d'Israël alors que 50 % des électeurs de Barack Obama pensent qu'un soutien inconditionnel à Israël affaiblit les Etats-Unis. 68 % des démocrates disent que les relations avec les pays arabes sont aussi importantes pour les Etats-Unis que les relations avec Israël. 46 % des républicains pensent que la relation avec Israël est plus importante.


- 73 % des électeurs d'Obama disent qu'il devrait chercher "un juste milieu" alors que 60 % des supporters de McCain disent qu'il doit soutenir Israël.


- 67 % des électeurs d'Obama sont favorables à un dialogue avec le Hamas. 79 % des électeurs de McCain y sont opposés (moyenne : 45 % contre le dialogue ; 41 % pour).


Les Américains sont en revanche unis pour considérer que l'aide étrangère est trop élevée, quel que soit le bénéficiaire. Et l'image des Palestiniens est majoritairement négative. 53 % des Américains ont une opinion favorable de Nétanyahou. 19 % seulement de Mahmoud Abbas.


En présentant le sondage à la New America Foundation, un think-tank progressiste de Washington, John Zogby, président de l'institut de sondages, et son frère James, président de l'Arab American Institute, ont souligné que le président Obama avait "un mandat pour le changement" s'il souhaite avancer sur le dossier. " Nétanyahou arrive dans un Washington qui est très différent de celui qu'il a connu il y a dix ans ", a dit James Zogby. Tous partis confondus, 67 % des Américains sont favorables à la création d'un Etat palestinien.

Sources
Le Monde

Publié dans CONNEXION ISRAEL USA

Commenter cet article