Le contre-espionnage libanais marque des points

Publié le par Adriana Evangelizt




Le contre-espionnage libanais marque des points



Deux Libanais soupçonnés d'espionnage au profit de l'Etat hébreu, ont fui lundi en Israël avec leurs familles, alors que se poursuit le démantèlement de réseaux présumés à travers le pays. Treize personnes ont déjà été inculpées pour des faits similaires depuis le mois d'avril au Liban.

 

 

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh


La fuite, ce lundi, vers Israël de deux Libanais, collaborateurs présumés de l’Etat hébreu est le dernier épisode en date d’une guerre du renseignement que se livrent les deux pays. Depuis fin mars, presque pas un jour ne s’écoule sans que des Libanais ne soient arrêtés pour collaboration avec Israël.


Des sources de sécurité ont révélé à RFI que ce ne sont pas moins de 35 cellules composées d’une à trois personnes qui ont été découvertes ou neutralisées et leurs membres identifiés ou arrêtés ces huit dernières semaines. Ce sont les services de renseignement de l’armée et de la police qui procèdent aux perquisitions et aux arrestations. Dans de nombreux cas, c’est le Hezbollah qui leur transmet les noms des suspects.


Ces collaborateurs présumés sont chiites sunnites ou chrétiens. Ils habitent des villages du sud du Liban ou de la plaine de la Bekaa, des fiefs du Hezbollah. Leurs tâches consistent à marquer des cibles et à fournir aux Israéliens des renseignements sur les noms des cadres du Hezbollah, leur lieu de résidence et des détails sur des permanences ou sur les dépôts d’armes du parti.


Les informations ainsi recueillies sont ensuite transmises par satellites aux officiers traitants en Israël grâce à du matériel ultra-sophistiqué et une partie de cet équipement a d'ailleurs été saisie.

Ici à Beyrouth, on parle de l’effondrement du dispositif du renseignement israélien au Liban. Une chose est certaine : jamais les services de sécurité libanais n’ont enregistré un succès aussi important en si peu de temps.   

Sources
RFI

Publié dans ISRAEL LIBAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article