Iran : les réservistes israéliens se préparent

Publié le par Adriana Evangelizt

Ils s'entraînent comme si l'Iran allaient les attaquer ! Ce sont de véritables malades mentaux. Il faut vraiment qu'ils se fassent soigner.





Iran : les réservistes israéliens se préparent




par Yaacov Katz



Les réservistes de l'aviation israélienne s'entraînent une fois par semaine sur les systèmes de défense antimissile Arrow et Patriote pour pouvoir contrer une attaque de missiles de longue portée provenant de Téhéran.

"Nous travaillons dur pour être prêts à contrer la menace iranienne", a expliqué un officier de l'aviation en ajoutant qu'en plus des réservistes, les soldats se préparaient à plusieurs scénarios possibles : l'attaque simultanée de missiles provenant de plusieurs pays, la prise de décision sur le premier missile à intercepter et à quel stade intervenir.


"Les soldats se trouvent face à de nombreux dilemmes avec les missiles de défense", explique l'officier.

Le mois dernier, l'aviation a effectué son 17e test Arrow 2 en tirant sur un missile imitant l'arme balistique iranienne, Shihab.


L'aviation a également organisé un exercice avec l'armée américaine pour tester trois systèmes de défense antimissile, dont l'Arrow israélien et les THAAS et Aegis, de fabrication américaine, apportés spécialement en Israël pour le besoin du test.


Le radar américain X-Band déployé dans le désert du Néguev fin 2008 est un cadeau d'adieu de l'ancien président George W. Bush. Conçu pour intercepter et traquer les cibles, il a participé au test du missile Arrow.

D'après des sources militaires, il est capable de repérer un missile lancé d'Iran et de prévenir son atterrissage en Israël à "plusieurs minutes".


Parallèlement, le journal français, L'Express, a rapporté dimanche que des avions de l'armée de l'air israélienne aurait procédé récemment à des exercices de ravitaillement en l'air entre l'Etat hébreu et Gibraltar, dans l'objectif de se préparer à une éventuelle attaque sur les installations nucléaires iraniennes.

Sources Jerusalem Post

Publié dans ISRAEL IRAN

Commenter cet article