Blair attendu le 9 septembre en Israël

Publié le par Adriana Evangelizt

Cause toujours Blair, tu nous intéresses ! C'est grosso-modo, ce que l'on pense. On sait exactement à quoi s'en tenir, nous l'avons vu à l'oeuvre lors de la destruction du Liban... lui il est sur la liste des âmes damnées avec Bush et sa clique... et dieu reconnaîtra les siens...

Blair attendu le 9 septembre en Israël

 

Le premier ministre britannique Tony Blair est attendu le 9 septembre en Israël où il devrait rencontrer le lendemain son homologue israélien Ehud Olmert, a-t-on appris auprès de la présidence du Conseil à Jérusalem.

«M. Blair devrait arriver le samedi 9 septembre. Une rencontre est prévue le lendemain avec le premier ministre Olmert mais l'emploi du temps de sa visite n'a pas été définitivement arrêté», a déclaré à l'AFP la porte-parole de M. Olmert, Miri Eisin.

Le journal israélien Yediot Aharonot a pour sa par affirmé que M. Blair se rendrait après Jérusalem à Ramallah pour s'entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas avant d'effectuer une visite à Beyrouth.

Cité par la presse palestinienne, le consul politique au Consulat général de Grande-Bretagne à Jérusalem, Ross Allen, a de son côté affirmé que M. Blair allait effectuer des visites en Israël et dans les territoires palestiniens «en septembre».

«La date exacte de la visite et ses objectifs doivent être officiellement annoncée dans les tout prochains jours», a ajouté M. Allen, cité par le quotidien Al-Ayyam.

Dans un entretien téléphonique avec M. Abbas le 7 août, M. Blair avait fait part au président de l'Autorité palestinienne de sa volonté de s'engager en faveur d'une paix à long terme au Proche-Orient, selon Downing Street.

M. Blair avait assuré le dirigeant palestinien qu'il voulait «donner un nouveau souffle au processus de paix au Proche-Orient», selon une porte-parole de Downing Street.

Lors de sa conférence de presse mensuelle début août, M. Blair avait déclaré qu'il considérerait «comme un échec personnel l'absence de relance du processus» de paix au Proche-Orient, «le principal problème de la région», sur la base de la reconnaissance d'un État palestinien et du droit d'Israël à vivre en sécurité.

Sources : Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans PALESTINE EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article