La "colonisation rampante" continue en Cisjordanie

Publié le par Adriana Evangelizt

Israël continuerait la "colonisation rampante" de la Cisjordanie, selon le quotidien "Haaretz"


La "colonisation rampante" de la Cisjordanie se poursuit inexorablement malgré l'engagement d'Israël de la suspendre, comme le veut la "feuille de route" pour la paix mise en place par la communauté internationale, rapporte, mardi 24 octobre, Haaretz. Le grand quotidien de gauche israélien se fonde sur une étude officielle, menée pendant deux ans à la demande du ministère de la défense, mais restée secrète.

Haaretz rapporte que, selon des sources proches du dossier, ce rapport, que le gouvernement s'est refusé à commenter, "serait politiquement et diplomatiquement de la dynamite". Les activités de colonisation se poursuivraient ainsi depuis des années "en violation flagrante de la loi" et certains responsables israéliens non identifiés auraient volontairement effacé certaines statistiques d'implantation pour camoufler l'étendue de l'expansion.

Israël s'est toujours réservé le droit de développer les colonies existantes, mais, selon Haaretz, les constructions progressent fréquemment au-delà des limites autorisées. Haaretz ne fournit aucun chiffre mais, selon des sources de sécurité, les résultats du rapport montreraient que le décalage entre les chiffres "officiels" et la réalité serait très important. "Tout le monde parle des 107 colonies sauvages, explique une source proche du dossier. Mais c'est un petit changement. Le gros du problème porte sur les anciennes colonies, celles qui sont 'légales'. Là bas, les constructions continuent depuis des années, en violation totale de la loi."

AUGMENTATION DE 5,3 % DES COLONS EN UN AN


Le ministère de la défense a confirmé l'existence du document mais a précisé qu'il resterait secret tant qu'il n'aurait pas été examiné par le gouvernement, ajoutant que"des extraits appropriés" en seraient publiés "le moment venu". Selon Haaretz, l'étude aurait été présentée à l'actuel ministre de la défense, Amir Péretz, et à son prédécesseur Shaul Mofaz mais n'aurait pas été publiée "pour éviter un clash avec le gouvernement américain".

Le quotidien de gauche rappelle en effet qu'il y a trois ans, en négociations avec les Etats-Unis, Israël avait promis que toutes les nouvelles constructions dans les colonies déjà existantes auraient lieu dans leur voisinage. L'idée était de limiter l'expansion de ces colonies à leur "agrandissement naturel" et de mettre un terme à la colonisation sauvage. En pratique, ce rapport montrerait qu'Israël aurait complètement échoué à mettre en œuvre cette résolution. La plupart des nouvelles constructions seraient systématiquement érigées à la frontière des limites légales des colonies. Ce qui constituerait, selon Haaretz, des territoires beaucoup plus vastes que ce que les autorités avaient au préalable défini. Toujours selon le quotidien, ces territoires inclueraient des propriétés privées palestiniennes qui seraient de fait annexées.

Selon l'ONG La Paix maintenant, citée dans l'article, près d'un millier d'appels d'offres pour la construction de nouveaux logement ont été lancés durant les huit premiers mois de cette année, soit presque autant qu'en 2005. Le mouvement pacifiste cite une décision prise en mai par le ministère de la défense d'étendre les limites de quatre colonies de Cisjordanie. Il serait revenu depuis sur cette décision mais elle n'a pas encore été abrogée. D'après le dernier recensement annuel du ministère de l'intérieur, qui remonte à juin, le nombre de colons a augmenté de 5,3 % en un an, passant à 278 150 – soit plus d'un dixième de la population arabe de Cisjordanie.

Sources : Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LA COLONISATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article