Silence, Israël massacre !

Publié le par Adriana Evangelizt

Les massacreurs peuvent massacrer en toute impunité, ils font la loi sur terre. C'est ce que nous disons ICI... ON accuse la Syrie. ON accuse l'Iran. ON déstabilise le Liban. ON continue d'assassiner en Palestine et toutes les élites dévoyées continuent de suivre la voie des criminels. Personne ne bronche. Personne ne dénonce rien. La pieuvre Sioniste continue de tisser sa toile vénéneuse et la communauté internationale -ou du moins les chefs d'états- adhère à l'Internationale colonisatrice et perturbatrice. Nous sommes d'avis qu'il va falloir passer outre les décideurs qui ne décident rien de bien pour les Peuples. Ils s'en foutent. Ils ne pensent qu'à piller les richesses du sous-sol et à s'accaparer de la Terre. Ils peuvent toujours s'affoler de ce qu'il advient en Birmanie, on sait ce qu'ils ont fait pour ce Peuple. Lire Quand Bernard Kouchner conseillait Total sur la Birmanie... on sait aussi ce qu'ils font pour la Palestine depuis plus de soixante ans. Nous n'avons rien à attendre d'eux tant que le Sionisme règnera sur cette terre. Le combat à mener est contre cette idéologie qui finance la colonisation et fait les présidents et les premiers ministres en Israël. Tant que ce grave problème qui pèse sur le monde n'aura pas été résolu, il n'y aura pas de Palestine. Ils n'en veulent pas. Tous ceux qui rêvent en écoutant Abbas ou Olmert travaillent pour eux.

Silence, Israël massacre !

L’armée israélienne a tué le 27 septembre,  11 Palestiniens et blessé une trentaine de personnes dont un enfant dans la Bande de Gaza, déclarée "entité hostile" par Ehoud Olmert, qui a annoncé une "opération à large échelle", toujours sous couvert de représailles contre les roquettes Qassam. Et dans l’ensemble des territoires palestiniens, la population est bouclée, paralysée, au motif des fêtes juives. Après le bouclage général de "Yom Kippour" qui s’est terminé samedi dernier, c’est celui des fêtes de "Sukkot" qui commence. Et les gouvernants du monde entier se taisent.

Tandis qu’on nous parle de sanctions contre l’Iran, le gouvernement israélien massacre sans rencontrer le moindre obstacle du côté de nos "démocraties".

Hier jeudi : 3 attaques aériennes meurtrières sur la bande de Gaza, des zones entières rasées sous prétexte de procurer à l’armée d’occupation une meilleure "visibilité", tandis qu’en Cisjordanie les soldats israéliens détruisaient 5 maisons, arrêtaient 17 Palestiniens. Dans le même temps, des colons israéliens déracinaient des oliviers, blessaient un enfant à Hébron et poignardaient un passant palestinien à Jérusalem Est.

Et qu’est-ce qu’a trouvé à faire l’"Autorité Palestinenne" pendant ce temps ? Elle envoie sa police patrouiller à Ramallah pour faire respecter le jeûne du Ramadan.

Oui, vous avez bien lu. Il ne s’agit pas du Hamas, mais de ces "bons dirigeants laïcs du Fatah" qui, revêtus d’un uniforme et d’un brassard comportant l’inscription "Police des moeurs" ("Chourta Al-Adab"), sanctionnent les Palestiniens surpris dans la rue en train de manger, de boire ou de fumer avant le coucher du soleil ! Et direct en prison, si on n’obtempère pas.

Si vous ne nous croyez pas, vous pouvez lire l’article de Benjamin Barthe dans le Monde de jeudi, intitulé "A Ramallah, le Fatah se met à l’heure islamique" : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-959976,0.html

Sources Europalestine

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article