La Maison Blanche était au courant de l’assaut israélien sur la flottille de la Liberté et la CIA a suivi l’opération

Publié le par Adriana Evangelizt

La Maison Blanche était au courant de l’assaut israélien

 

sur la flottille de la Liberté et la CIA a suivi l’opération

 

 

 

Selon des informations publiées par la presse Jordanienne, le président des Etats-Unis aurait été informé à l’avance du raid israélien dans les eaux internationales contre la Flottille de la Liberté.

 

Leon Panetta, chef de la Central Intelligence Agency (CIA), a été averti par le Mossad quelques minutes avant l’assaut des forces israéliennes contre le navire turc Mavi Marmar.

 

Les opérations ont été suivies en continu par des drones israéliens qui ont envoyé les images « on line » au commandement de la US Navy, qui les ont transmises à Panetta, gardant à tout moment le président Barack Obama informé de l’opération israélienne dans les eaux internationales.

 

Au terme de l’action et plusieurs heures après l’événement, le chef d’Etat nord-américain a reconnu des préoccupations « légitimes » de la part d’Israël, par le risque que représenterait pour sa sécurité le contrôle de la milice palestinienne du Hamas sur la bande de Gaza.

 

Il a également affirmé que le blocus qu’endure ce territoire empêche la population locale de tirer profit de ses avantages économiques. En outre, il a précisé que l’assaut « n’améliore pas la sécurité d’Israël sur le long terme ».

 

Le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, a soutenu mercredi le droit d’Israël à empêcher le débarquement de navires dans la Bande de Gaza pour faire obstacle au trafic d’armes, bien qu’il ait ajouté que le gouvernement de Washington continue à être préoccupé par la situation des citoyens palestiniens.

 

Lors d’une interview sur la télévision publique PBS, Biden a assuré qu’ « Israël a le droit absolu de protéger ses intérêts de sécurité ». Les Etats-Unis ont refusé de condamner Israël pour avoir utilisé la force pour arrêter le convoi humanitaire, qui a été pris d’assaut par des corps d’élite armes qui ont abordé un des embarquements à partir d’hélicoptères. Les commandos israéliens sont partis à l’abordage, lundi dernier, d’une flottille composée de six navires qui essayait de briser le blocus maritime maintenu par Israël sur la bande de Gaza depuis plus de trois ans pour distribuer des dizaines de milliers de tonnes d’aide humanitaire.

 

Lors de l’opération militaire, dix civils ont été tués et des dizaines blessés. (depuis CubaDebate)

 

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net

 

Sources : SIGNE DES TEMPS

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans CONNEXION ISRAEL USA

Commenter cet article