Les Egyptiens mariés à des Israéliennes seront déchus de leur nationalité

Publié le par Adriana Evangelizt

 

 

Les Egyptiens mariés à des Israéliennes seront déchus de leur nationalité

 

 

 

La Haute cour administrative du Caire a confirmé samedi 5 juin 2010 un jugement du tribunal administratif privant de la nationalité égyptienne tout citoyen ayant épousé une Israélienne. Il ne faut pas permettre la naissance d'une génération « qui ne soit pas loyale à l'Egypte et au monde arabe » a fait valoir l'avocat qui a porté plainte en justice. Une décision qui arrive à un moment où jamais Israël n’a été aussi impopulaire.

 

 

C’est en janvier 2009 que l’avocat islamiste Nabil al-Wahch a intenté son action devant le tribunal administratif. Il réclamait la généralisation de l’application d’un décret du ministère de l’intérieur privant des Egyptiens ayant épousé des Israéliennes de leur nationalité.  Al-Wahch se basait dans sa demande sur l’article 2 de la Constitution stipulant que la charia islamique est « la source principale des lois »  et, selon lui, sur le « danger que représente l’entité sioniste pour la sécurité nationale » égyptienne.

 

On estime à cinq mille le nombre d’Egyptiens ayant épousé des Israéliennes. Il s’agit dans la quasi-totalité des cas d’Egyptiens qui ont émigré en Israël pour y trouver du travail et qui se sont mariés avec des arabes musulmanes israéliennes pour obtenir un permis de séjour ou pour fonder tout simplement une famille.

 

Ces Egyptiens, lors du verdict du tribunal administratif avaient menacé d’entamer une grève de la faim et de poursuivre l’Egypte devant les instances internationales des droits de l’homme. Rappelons que l’Egypte a signé un traité de paix avec Israël depuis 1979 mais que les relations entre les deux pays ont toujours été tendues.

 

Sources RFI

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Israel-EGYPTE-Soudan

Commenter cet article