Au sujet des organisations sionistes qui font modifier nos livres d'Histoire

Publié le par Adriana Evangelizt

 Nous pensons que cette nouvelle ingérence sioniste dans la modification de nos livres d'Histoire est la goutte qui fait déborder le vase, bien qu'il ait débordé depuis déjà longemps en ce qui concerne la nuisance sioniste. Y compris sur les juifs. Nuisance que ne peuvent plus tolérer les Fils et Filles de juifs FRANCAIS.  

 

De quel droit faire modifier nos livres scolaires ? De quoi se mêle-t-on ? Pourquoi la maison Hachette s'exécute-t-elle comme si c'était le Crif qui la payait ? Et pourquoi le gouvernement français ferme-t-il sa grande gueule devant cette intrusion ? Sarkozy s'en prend à la Libye, à la Syrie, à la côte d'Ivoire, on en passe et des meilleures mais motus et bouche cousue sur les dérives sionistes dans notre pays. Ceci est inadmissible. La France ne s'appartient plus, nous le savons, elle est sous Occupation avec les lobbies de la Caste Perverse dont les juifs ne sont que les jouets.

 

Imaginons, deux secondes, que les Anglais, n'ayant pas la même vision de l'Histoire de Jeanne d'Arc que la nôtre nous demande de modifier nos livres scolaires ?

 

Imaginons que l'Espagne qui fit prisonnier notre roi François 1er exige la même chose ?

 

Imaginons que la Norvège n'aimant pas notre façon de raconter les pillages des Vikings ait une exigence semblable ? 

 

Imaginons que l'Allemagne nous fasse réécrire les trois dernières guerres que nous avons eu avec elle et nous demande de biffer le nazisme et les camps de concentration ?

 

Ceci ne sont que quelques exemples, parmi tant d'autres, qui montrent que chaque pays est Maître de sa façon de gérer le système Educatif de ses élèves et étudiants et que nul pays étranger n'a à s'en mêler. Mais où va-t-on ? Le ras-le-bol atteint son paroxysme, en ce qui concerne les ingérences des sionistes pro-israéliens sur notre sol. On n'entend qu'eux ! De récriminations en exigences, de diktats en faits accomplis, ils ont posé leur chappe de plomb sur le Peuple Français et la Honte sur les Fils et Filles de juifs FRANCAIS qui entendent vivre où bon leur semble, comme il leur convient, sans avoir de compte à rendre à cette entité qui fait tout son possible pour nuire à notre image et la rendre déplorable. Laissez les Français tranquilles et nous sommes Français !

 

Est-ce que l'on se mêle, nous, de la manière dont les Israéliens racontent l'Histoire de France, notamment en ce qui concerne l'Occupation ? Est-ce que nous leur avons dit : Vous devez changer ces passages, ils ne correspondent pas à la réalité ?

 

Jusqu'où ira l'Arrogance sioniste ? Jusqu'à quand allons-nous devoir supporter ce qui devient de plus en plus insupportable ? Car, effectivement, nous en avons plus que marre de toujours les voir se mêler de ce qui ne les regarde pas. On ne peut plus souffrir cette tutelle, elle nous sort par les yeux. Qu'ils aillent donc vivre en Israël et qu'ils nous foutent la Paix ici, c'est tout ce qu'on leur demande. Mais il est évident qu'ils ne le feront pas. Parce que leur SEUL PLAISIR, c'est d'emmerder le monde. De s'infiltrer et s'immiscer partout. D'être collés à nos basques comme le cerbère est collé à celles de son prisonnier. Il n'y a qu'eux qui ont le droit d'être Libres, les autres se doivent d'être à leur botte. D'obéir au doigt et à l'oeil sans rechigner. De répondre à toutes leurs exigences sans rien attendre en retour, bien entendu. Car à part se servir des autres, et prendre, ils ne savent rien faire d'autre.

 

Quelle mentalité faut-il avoir pour se conduire de la sorte ? Mais pour qui se prennent-ils ? Si vous voulez la réponse, lisez le Talmud, le Zohar et la Kabbale et vous connaîtrez vos droits. Celle des animaux en pire, car vous, vous n'aurez pas la SPA pour vous protéger du sort qu'ils vous réservent. Ecoutez les rabbins Dvor et Yossef Ecoutez le Maître Menahem Begin :

 

Notre race est la race maîtresse. Nous sommes les Dieux divins de cette planète. Nous sommes très différents des races inférieures qui proviennent des insectes. En fait, comparé à notre race, les autres races sont des bêtes sauvages ou des animaux, du bétail au mieux. Les autres races sont considérées comme des excréments humains. Notre destinée est de diriger les races inférieures.

 

Notre royaume terrestre sera mené à la baguette. Les masses vont lécher nos pieds et nous servir comme des esclaves.

 

Menahem Begin - Premier Ministre d'Israël 1977-1983

 

Et cette pensée de Begin, c'est une pensée parmi tant d'autres, que vous retrouvez dans le Talmud et qui est soigneusement inculquée aux enfants dès l'âge de quatre ans. L'endoctrinement commence très tôt pour formater le cerveau à la Haine des autres et à se SENTIR SUPERIEUR. Ce que pensent les Goyim, ils s'en tamponnent le coquillard. Ecoutons Ben Gourion :

 

« Peu importe ce que les goyim disent, la seule chose qui ait une quelconque importance, c’est ce que les juifs font ! » David ben Gourion

 

Et bien évidemment, ils parlent AU NOM DE TOUS LES JUIFS à qui l'on n'a jamais demandé leur avis pour imposer LA LOI SIONISTE et L'ETAT SIONISTE. Les juifs leur servent de couverture et à continuer de palper les milliards de l'holocauste, même s'il ne reste plus beaucoup de survivants des camps, mais surtout, ceux-là, les pauvres, ne voient jamais l'argent. Les juifs, quelle bonne affaire ! Méfiez vous, têtes de pont sionistes ! Méfiez-vous. Vous vous croyez peut-être tout permis selon la Loi du Talmud, mais nous, nous suivons la Torah, la Vraie. Et là, vous dépassez les bornes !

 

Les chefs de Juda sont comme ceux qui déplacent les bornes; Je répandrai sur eux ma colère comme un torrent. Osée 5 : 10

 

En précisant bien que nous savons exactement à quoi correspond la "tribu de Judas" exécrable dont vous êtes les dignes descendants. Ceci est votre "vrai royaume" et non pas le "royaume d'Israël". Puisque vous aimez l'Histoire, souvenez-vous... et dites-nous où passent les milliards de l'holocauste...

 

 

 

Si ceci n'est pas de l'escroquerie, qu'est-ce donc ? Mais il est vrai que pour continuer à toucher le pactole, ils inventent de fausses victimes afin de toucher l'argent à la place de ceux qui sont morts sans le toucher. Voilà une facette de l'Histoire sioniste qui n'est dans aucun ouvrage scolaire, on s'en doute. Non contents de voler les peuples du monde, ils volent aussi les juifs exploités depuis des millénaires par la Caste Prédatrice. Dans l'Exode, vous lisez non pas la Libération d'un Peuple mais sa mise en Esclavage lors de la fuite, hors d'Egypte, des barbares Hyksos, Ancêtres des sionistes. Encore un brin d'Histoire camouflé par la Caste qui a fait écrire ce qu'elle a voulu dans les livres. Asservis par eux en Egypte et emmenés de force jusqu'à Canaan où nos Ancêtres furent obligés de sacrifier à Moloch, dont le pseudo-Salomon était le Grand-Prêtre, beaucoup plus tard. Les premiers nés, n'est-ce pas ? En ce temps-là, notre nom n'était pas "juif" et encore moins "israélite". Nous y reviendrons. Car il faut que la Vérité voit le jour. Comme l'avait promis Yeshoua. L'autre homme, n'est-ce pas ?

  

Voilà où mène leur Supériorité. Et ils se sentent tellement supérieurs, que tout leur est permis. C'est-à-dire le pire pour les autres afin de s'octroyer le meilleur. Car tout doit être à eux et les autres doivent être dépossédés. Donc, ce qui se passe en Palestine ne doit pas vous étonner. Parce que si vous regardez la carte sioniste, vous verrez que la Palestine n'y figure pas.

  

carte-srael-version-sioniste.jpg

  

Mais comme la Palestine ne leur suffit et qu'ils sont partout chez eux, ils font en France et ailleurs ce qu'ils font en Palestine. Ce que l'on ne nous donne pas, on le PREND. Et vous n'avez juste qu'à fermer votre gueule ! Sans vouloir être vulgaire, il faut bien comprendre que ces façons de procéder -en se servant abondamment du mot "juif" pour les salir encore et toujours- ne nous inspire que dégoût et mépris envers cette entité machiavélique qui ne sera pas contente tant qu'elle n'aura pas mis le monde à feu et à sang. Voici leur projet pour l'Humanité : Tout pervertir. Tout ruiner. Tout détruire. Et imposer leur dictature à ce qu'il restera d'esclaves. 

 

En lisant leur Bible Protocolaire, vous découvrirez leur Feuille de route menant à l'Anéantissement des juifs, pour commencer, et celle des "peuples du monde" pour finir. Car il n'est un secret pour personne que les sionistes aimaient tellement les juifs qu'ils ont voulu créer, pour eux, un Etat, dans le seul but de les transformer en leur imposant leurs Lois, leurs Codes, leur langue, c'est-à-dire TUER L'ISRAELITE ANCIEN pour en faire un HOMME NOUVEAU. Soit un trouffion à leurs ordres qui met sa Conscience dans sa poche pour VOLER et TUER, comme sont condamnés à le faire tout juif israélien ou non, qui a le malheur de souscrire à leur idéologie. Lucidement, si vous aimez quelqu'un lui faites-vous commettre des abominations ? Et dans ces conditions, qui sont les Antisémites ? Malheureusement, nous possédons suffisamment de preuves sur la Haine des juifs des fondateurs du sionisme. Se déclarer leurs protecteurs leur permettaient des les avoir sous leur coupe, puis grâce à un tour de passe-passe de toucher les milliards à leur place. Demandez aux organisations sionistes d'où viennent leurs financement ? Et même aux puissants sionistes, en général ? Argent de l'holocauste, subventions des Etats du monde et prédations. Voilà leurs sources de revenus.

 

Maintenant, pour en revenir à l'Histoire de la Palestine qu'ils ont voulu faire revisionner, car il est vrai que pour eux, elle n'existe pas. Et n'existera pas, soulignent-ils... et pourtant, nous possédons la preuve que Golda Meir a dit qu'elle avait été Palestinienne durant 27 ans... la voici.

 

 

 

Maintenant, une autre petite leçon d'histoire pour démontrer comment les sionistes ont réussi, par des truquages, à avoir le vote pour le Partage à l'ONU en 1947. De l'aveu même d'un sioniste qui raconte comment les choses se sont passées. Abba Eban, pour ne pas le nommer, délégué de l'Agence Juive à l'ONU, soit une organisation sioniste. D'abord, ils ont fait jouer le chantage de l'holocauste, comme ils le font aujourd'hui, à toutes les délégations pour essayer de les apitoyer. Ensuite, le Mossad avait truffé de micro les pupitres des représentants des différents pays et la CIA enregistraient les conversations.  Ainsi connaissaient-ils les positions sur les votes. Ils savaient donc à l'avance que les Philippines, le Libéria et Haïti, entre autres, allaient voter NON. Sans ces trois voix + celle de la France, il n'y aurait PAS EU DE PARTAGE, notez bien cela. C'est alors que le président Truman, âme damnée des sionistes, entre en jeu. Il demande à la délégation américaine de tout faire pour obtenir le partage. Donc pour terminer, ils vont exercer du chantage sur les trois pays cités plus haut afin qu'ils votent OUI. Mais malgré tout, il manquait encore UNE VOIX, "celle de la France" précise Abba Eban. Ils ont donc mis le paquet afin  d'impliquer Blum pour avoir le vote Français. Pour ce "haut fait" dont nous sommes loins d'être fiers, nous voyons leur reconnaissance envers notre pays depuis PLUS DE SOIXANTE ANS. Ils n'en ont jamais assez ! Tout ceci pour dire que s'il n'y avait pas eu de trucage, les sionistes n'auraient pas eu suffisamment de voix pour atteindre leur but. Voyez la video...

 

 

 

Nous supposons, bien évidemment, que toutes ces péripéties ne sont point inscrites dans les livres d'Histoire sionistes... ils préfèrent traiter les autres de "révisionnistes" et se mêler de faire réviser les livres d'Histoire des autres. Plutôt que de dire la Vérité, ou de l'admettre, ils passent leur temps à inventer le Passé, à réécrire le Présent pour donner Vie à leur Futur imaginaire... malheureusement l'Histoire va s'arrêter bientôt, pour être réécrite d'une autre manière que la leur. C'est ce qui est écrit dans les Livres Sacrés qu'ils n'ont pas compris parce qu'ils ne sont pas assez intelligents.

 

 

 

 Le sionisme démasqué

 

 

Attention : manuels d’histoire revisités....

 

 

Le Crif et autres officines de propagande israélienne poursuivent leurs manoeuvres pour déformer l’histoire de la Palestine dans les manuels scolaires français. La référence à la Nakba notamment, c’est à dire à la spoliation, expulsion de quelque 800.000 palestiniens en 1948, les assassinats de familles entières et les centaines de villages palestiniens rasés ne pourront plus être évoqués, tout comme en Israël, où c’est carrément interdit par une loi.

 

 

 

Que le négationnisme israélien n’ait pas de limite, on le savait, que le gouvernement français soit d’une grande lâcheté n’est pas une nouveauté, mais il serait tout de même bienvenu que des enseignants, associés à la rédaction des manuels de nos enfants, fassent un peu de résistance...

 

D’autant que ces mystifications trompent de moins en moins de monde et que l’information circule désormais massivement par d’autres canaux. Canaux qui ont prouvé leur efficacité en Tunisie et en Egypte, notamment.

 

Attention, messieurs les maîtres-chanteurs, les jeunes savent de plus en plus de choses, et les tentatives de lavage de cerveau comme votre déni permanent du droit risquent de se retourner contre vous.

 

Tant va la cruche à l’eau....

 

Ci-dessous l’article envoyé par le CRIF à tous les médias :

 

"Des passages de manuels d’histoire sur la Palestine vont être modifiés

 

Des passages de nouveaux manuels d’histoire contemporaine à destination des classes de première générale, contestés par des associations juives, vont être « modifiés » à l’occasion de l’impression des versions définitives, a indiqué lundi l’éditeur Hachette Education.

 

Ces passages étaient relatifs au « partage de la Palestine », a-t-on précisé de même source. Ils étaient inclus dans des manuels « spécimens » dont la version définitive reste à imprimer, avant distribution aux classes de premières L, S et ES à la rentrée 2011, dans le cadre de nouveaux programmes.

 

Or, « après relecture, il est apparu que certains passages contestables devaient être modifiés. A l’occasion de l’impression, ils seront changés », a-t-on ajouté, sans préciser le détail des passages mis en cause ni la teneur des modifications.

 

Le ministère de l’Education nationale n’avait pas réagi lundi en fin de journée.

 

Contacté par l’AFP, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier, a évoqué une « présentation du conflit israëlo-palestinien tout à fait scandaleuse ».

 

Il a notamment dénoncé « une idéologisation », via par exemple l’emploi du mot « nakba » (« catastrophe », selon l’appellation dans le monde arabe de la création de l’Etat d’Israël en 1948 et de l’exode des Palestiniens qui s’en est suivi), quand le terme Israël « n’apparaissait pas ».

 

Il a par ailleurs dénoncé « des erreurs factuelles », sans préciser lesquelles. Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a reproché aux auteurs du manuel « d’interpréter les faits historiques, de tronquer la vérité, de prendre parti ».





 

Sources EuroPalestine

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

Commenter cet article