Obama : La situation à Gaza est intenable

Publié le par Adriana Evangelizt

Où sont les décisions courageuses qu'Abbas devait demander à Obama ? On peut les attendre longtemps.

 

 

 

La situation à Gaza est intenable, dit Obama

 

 

 

Le président américain Barack Obama a reçu mercredi le président de l'Autorité palestinienne à la Maison-Blanche.

 

MM. Obama et Abbas ont discuté des pourparlers indirects israélo-palestiniens conduits sous l'égide des Américains et de la situation humanitaire dans la bande de Gaza soumise à un blocus israélien.

 

À l'issue de la rencontre, Barack Obama a indiqué qu'il espérait des « progrès significatifs » d'ici la fin 2010 au Proche-Orient, notamment à Gaza, où le président américain a dénoncé une situation « intenable ».

 

M. Obama a promis que les États-Unis allaient peser « de tout leur poids » pour faire sortir le processus de paix de « l'impasse ».

 

Par ailleurs, M. Obama a promis que les États-Unis allaient allouer 400 millions de dollars d'aide civile aux Palestiniens.

 

M. Abbas a affirmé de son côté qu'il fallait qu'Israël lève le « siège » que subissent les Palestiniens.

 

Quelques heures avant la rencontre entre MM. Abbas et Obama, les ministres du cabinet restreint israélien ont donné leur feu vert à un allègement du blocus terrestre de la bande de Gaza, selon la radio publique israélienne.

 

Initialement, il était prévu que M. Obama reçoive d'abord le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou début juin, mais ce dernier a dû interrompre sa tournée nord-américaine, en raison de l'assaut meurtrier de l'armée israélienne contre une flottille humanitaire dans les eaux internationales.

 

Selon un haut responsable israélien, la visite de M. Netanyahu à la Maison-Blanche se produira d'ici à la fin du mois de juin.

 

M. Abbas, qui doit également rencontrer à Washington le conseiller de M. Obama pour la sécurité nationale, le général James Jones, et des élus du Congrès, avait annoncé la semaine dernière qu'il demanderait au président américain « des décisions courageuses pour changer la face » du Proche-Orient.

 

Sources Radio-Canada

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Publié dans CONNEXION ISRAEL USA

Commenter cet article