Pour Bill Clinton, les immigrés russes sont le principal obstacle à la paix

Publié le par Adriana Evangelizt

Bill Clinton ne dit que la Vérité. De plus en plus de colons et de fils de colons extrêmistes s'engagent dans l'armée, la noyautent complètement afin d'en avoir un contrôle total. De toute façon, il n'y a aucun gouvernement valable en Israël, aucune loi démocratique, c'est l'anarchie complète. Anarchie savamment entretenue pour laisser les colons perpétrer leurs méfaits contre les Palestiniens et continuer la colonisation généreusement financée par les bailleurs à Washington. Bill Clinton est suffisamment bien placé pour savoir qui a tué Itzak Rabin après tous les efforts que le président américain avait déployé pour que la Paix se fasse enfin. Que pas un garde du corps -sur 9- n'ai pu protéger Rabin et que les membres du Shin Beth bâillaient aux corneilles est hautement significatif du coup monté. Nul n'est aveugle.

 

Et Netanyahou, bien évidemment, ce grand faux derche, ce lâche, ose encore nier l'évidence parce qu'il est la marionnette des "planqués" à Washington. Cet homme est une honte pour tout Juif qui se respecte. Une Honte infâmante. Et un Déshonneur.

 

 

 

 

Les immigrés russes en Israël sont un obstacle à la paix,

 

 selon Bill Clinton

 

 

 

Les immigrés russes en Israël constituent un obstacle important pour arriver à conclure la paix avec les Palestiniens, a estimé l'ex-président américain Bill Clinton, suscitant une vive réaction du Premier ministre israélien. Bill Clinton, dont l'épouse Hillary est l'actuelle chef de la diplomatie américaine, avait estimé mardi à New York lors d'une conférence qu'un nombre de plus en plus important de membres des Forces de défense israélienne "étaient les enfants de Russes et de colons, le noyau dur de ceux qui s'opposent à une division du pays".

 

"Ils viennent d'arriver, c'est leur pays, ils se sont engagés pour l'avenir là, ils ne peuvent imaginer qu'une raison historique ou d'autres revendications puissent justifier une division du pays", a-t-il déclaré selon un compte rendu publié dans la revue Foreign Policy. Pour lui, "les juifs israéliens les plus partisans de la paix" sont ceux qui sont nés en Israël, qui peuvent remonter leurs origines familiales sur plusieurs siècles. "Ils peuvent imaginer partager un avenir" parce qu'ils sont capables de replacer les évènements dans un contexte historique, a-t-il commenté.

 

Benyamin Netanyahou "regrette" la sortie de Bill Clinton

 

Les juifs ayant immigré d'Europe en Israël depuis plusieurs générations sont également des partisans de la paix mais à un moindre degré. Bill Clinton estime aussi que les juifs d'Afrique du Nord ayant émigré en Israël dans les années 1970 sont des "électeurs versatiles". "Quand ils pensent que la paix est possible, ils votent pour la paix. Quand ils pensent que ce n'est pas possible, ils votent pour les partisans de la ligne la plus dure", a commenté l'ex-chef d'Etat américain. Mercredi, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a "regretté" dans un communiqué ces commentaires.

 

"En tant qu'ami d'Israël, Bill Clinton sait certainement que les immigrés de l'ex-Union soviétique ont contribué et continuent de contribuer largement au progrès, au développement et au renforcement des forces israéliennes de défense et de l'Etat d'Israël", selon le communiqué. "Seul un Israël fort peut contribuer à une paix sûre et durable", a-t-il dit.

 

Sources Le Point

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES COLONS EXTREMISTES

Commenter cet article