Video : Israël obligé de s'excuser après une vidéo parodique sur la flottille

Publié le par Adriana Evangelizt

 Ceci donne un aperçu de la mentalité qui règne en Israël. Ils assassinent des innocents et ils ont le culot de s'en moquer et d'en rire. Voyez la parodie du drame qui a eu lieu sur les bateaux de la flottille et comment ces pervers s'en balancent. Mark Regev -qui n'est pas en reste- dit qu'il a montré la video à ses enfants PARCE QU'IL TROUVAIT ça DRÔLE. Et il enfonce le clou en affirmant que c'est ce que ressentent les israéliens... nous n'avons rien à voir ni à faire avec ce type d'individus. Ils n'ont ni coeur ni âme ni Conscience. Psychiquement, ils sont en complète régression. Ils peuvent toujours faire prêter ces mots aux musulmans "On arnaque la planète", nous savons qui arnaque la planète et qui vole les milliards de l'Holocauste pendant que les rescapés font les poubelles en Israël. Bientôt, sionistes ! Vous rendrez tout ce que vous avez volé. Jusqu'à la dernière pite, comme il est écrit...

 

 

 

 

 

Israël obligé de s'excuser après une vidéo parodique sur la flottille

 

 

 

 

 

 

Cela fait quelques jours que la vidéo fait du bruit sur Internet. Parodiant le clip de USA for Africa We Are the World, elle s'intitule We Con the World ("On arnaque la planète") et ridiculise les militants de la flottille qui se dirigeait vers Gaza, interceptée par l'armée israélienne, auxquels elle donne le rôle de terroristes déguisés en humanitaires.

 

"On arnaque la planète, on arnaque les gens. On va leur faire croire que l'armée israélienne est Jack l'éventreur", chantent les acteurs, qui jouent le rôle des membres d'équipage du bateau et des pseudo-militants pour la paix. Ou encore : "On va faire oublier au monde sa raison, on va leur faire croire que le Hamas est Mère Teresa."

 

Vue près de deux millions de fois sur YouTube, cette vidéo, réalisée par le site satirique LatmaTV, a circulé notamment via le service de presse du gouvernement israélien. Jusqu'à ce que, face à la critique, il se rétracte et présente des excuses, comme l'a rapporté, lundi 7 juin, la BBC.

 

Mark Regev, porte-parole pour le bureau du premier ministre israélien, s'est expliqué au journal britannique The Guardian : "J'ai montré la vidéo à mes enfants parce que je trouvais ça drôle. C'est ce que ressentent les Israéliens. Mais le gouvernement n'a rien à voir avec cela", a-t-il assuré.

 

Sources :Le Monde

 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article