Le Sionisme criminel continue ses exactions

Publié le par Adriana Evangelizt

18 morts au total dans ce qu'il reste des territoires. Il est bien évident que les criminels prèfèrent assassiner plutôt que de rendre les terres qu'ils ont volées ou de décoloniser. Ils préfèrent continuer d'acculer un Peuple à la souffrance, au martyre, à la misère et faire en sorte que les roquettes continuent de pleuvoir sur les Israéliens pour tuer en représailles. Voilà la logique Sioniste. Je continue de voler et de construire des appartements sur un sol qui ne m'appartient pas mais si les résistants font les fortes têtes, ils comprendront leur douleur. J'exige la reconnaissance de l'Etat d'Israël par des Palestiniens en premier et de la communauté internationale en suivant mais MOI, personnellement je refuse de reconnaître quoique ce soit et la Palestine en particulier. La Palestine n'existe pas tout comme les Palestiniens et de gré ou de force de l'Euphrate au Jourdain, cette terre m'appartiendra quoiqu'il puisse en coûter J'accepte que la liste des cadavres palestiniens s'allonge et que les Israéliens continuent de recevoir des roquettes sur le coin du baigneur, davantage ils en recevront et davantage nous pourrons continuer à pressurer les Palestiniens, à les atomiser, à les chasser de leurs maisons pour construire les nôtres à la place et pour leur apprendre à vivre. C'est la logique du prédateur qui s'empare de ce qui ne lui appartient pas sans demander la permission à personne et celui qui n'est pas content, on s'en tamponne le coquillard.

Voilà, grosso-modo comment ON fonctionne dans le Haut-Sionistan. Et pendant ce temps, l'infect Netanyahou propose de couper l'eau et l'électricité aux Palestiniens. C'est tout ce qu'il a trouvé pour faire oublier sa corruption et la colonisation rampante. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. La Palestine est absente des préoccupations du G8 on s'en doute tout comme des conversations des chefs d'Etat occidentaux, France comprise. Avec un Kouchner aux affaires étrangères, qui doit recevoir prochainement Condoleeza Rice pour parler du Proche-Orient, la note est donnée. Après avoir pignon sur rue à Washington avec l'AIPAC, le Sionisme a aussi son lobby en France par l'intermédiaire du Crif qui a réussi l'exploit de faire virer Védrine du Quai d'Orsay pour que l'on prenne Kouchner, le sioniste atlantiste à sa place. Quant au militaire israélien, Arno Klarsfeld, son copain Sarko lui donne la possibilité de devenir maire en se présentant dans le XIIème qu'il connait après l'avoir traversé en roller... et oui, à quoi mène le roller et le cirage de pompe. La question que l'on se pose est pour qui se battra Klarsfeld si une guerre éclate entre la France et Israël. La réponse est bien sûr connue, voir la video...

Vu d'un certain regard, la politique de la France en ce qui concerne le Proche-Orient s'annonce plutôt pessimiste. Le jour de l'investiture de Sarkozy, nous avons versé une larme lorsqu'une jeune fille a lu la lettre de Guy Môquet, jeune résistant assassiné par les nazis... est-ce que le symbole de la Résistance Française a valeur d'exemple en Palestine, en Irak et ailleurs ? Ou n'est-elle cantonnée qu'à notre territoire et pour ce qui est des choses du passé ? Il faut surtout voir dans ce discours, ce qu'il sera demandé au Peuple de France... le sacrifice pour des guerres injustes à venir. La rencontre Rice-Kouchner va donner le ton. Partout où il y a résistance luttant contre l'occupant, notre armée sera envoyée.

Mais il est vrai que certains français sont déjà partis en Israël pour trucider les Arabes... et qu'apparemment vu les photos, les assassins d'Arabes sont plutôt bien traités par la police israélienne. Il nous vient d'ailleurs à l'esprit qu'une série de meurtres ont été commis en France l'année dernière -près l'assassinat d'Ilan Halimi- et qu'ils n'ont jamais été élucidés. Trois sans abri Arabes ont été égorgés la nuit et on attend toujours la suite de l'enquête. Nous serions à la place de la police, nous prendrions les empreintes ADN de l'assassin Français. On sait de quelle haine est capable cette canaille, on en a les preuves.

Et pour conclure... pour mettre un peu de beaume au coeur à ceux qui savent que la Palestine est millénaire... allez voir la video de 1973 sur le site de l'INA... où Monsieur BOURGUIBA parle de la JORDANIE : "la TRANSJORDANIE n'existe pas, il y a une PALESTINE qui va des frontières d'EGYPTE aux frontières du LIBAN, la grande province de PALESTINE a été divisée par L'O.N.U." Nous allons essayer de la télécharger...

L'autre bonne nouvelle... la lutte et le combat continue contre le Sionisme et pour une France dé-sionisée... une organisation se met en place avec à sa tête des personnes d'ascendance judaïque mais antisionistes qui ne peuvent plus supporter que des crimes se commettent en leur nom. Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce projet qui prendra en son sein tous ceux qui auront à coeur de se battre pour la Justice... la Liberté... l'Egalité... la Fraternité... hauts les coeurs. Nous vaincrons la Bête !

Funérailles d'un militant du Hamas, tué lors d'une attaque israélienne,

le 18 mai 2007 à Gaza


Proche-Orient: nouveaux raids aériens israéliens sur Gaza, un mort


Des Palestiniens tentent de redresser un mini-bus après une frappe israélienne dans le nord de Gaza, le 18 mai 2007

L'aviation israélienne a poursuivi samedi ses raids aériens dans la bande de Gaza, faisant un mort, en riposte à de nouveaux tirs de roquettes palestiniennes contre son territoire.

L'ambassadeur d'Israël à Washington, Sallai Meridor, a prévenu que la réponse d'Israël à ces tirs avait été jusque-là "très mesurée" mais que l'Etat hébreu pourrait être amené à prendre "d'autres mesures".

La ville de Gaza a également connu, pour la neuvième journée consécutive, des combats entre les forces de sécurité fidèles au président Mahmoud Abbas, le chef du Fatah, et les combattants du mouvement islamiste Hamas.

Un Palestinien a été tué et cinq autres blessés dans un raid aérien israélien à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, selon des sources médicales et sécuritaires palestiniennes. L'armée israélienne a affirmé avoir mené "une attaque aérienne contre trois membres d'une cellule qui a tiré une roquette contre Israël".

Au total, 18 Palestiniens -15 membres du Hamas et deux adolescents- ont péri dans la série de raids lancés par l'aviation depuis mercredi en riposte aux tirs de roquettes continus contre le sud d'Israël depuis le nord de la bande de Gaza voisine, qui ont fait plusieurs blessés.

Dans la nuit, des appareils avaient mené des attaques contre deux ateliers de ferraille dans le quartier de Zeitoun, dans l'est de Gaza, soupçonnés de fabriquer des roquettes, selon un porte-parole militaire. Ces raids ont fait cinq blessés légers, ont indiqué des sources médicales. Parallèlement, des blindés israéliens ont ouvert le feu dans le secteur de Beit Lahya, dans le nord de la bande de Gaza, a-t-on indiqué de sources palestiniennes et de l'armée.

Malgré la riposte israélienne, la plus vaste et la plus meurtrière depuis la conclusion d'une trêve fin novembre, des activistes palestiniens ont continué à tirer des roquettes. Plusieurs engins ont explosé samedi à Sdérot, faisant un blessé. Les tirs ont été revendiqués par la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam.

Loin d'avoir diminué, les tirs ont été plus nombreux au cours de la semaine que depuis les deux derniers mois. Du 15 mars au 15 mai, 100 roquettes se sont abattues en Israël, alors qu'elles ont été au nombre de 110 depuis le 15 mai, selon des statistiques de l'armée.

"Notre réponse a été jusque-là très mesurée", a déclaré l'ambassadeur d'Israël à Washington, Sallai Meridor. "Mais la situation est très volatile (...), ce qui pourrait nécessiter d'autres actions dans l'avenir", a-t-il prévenu, sans préciser le type de mesures envisagées.

Israël s'est montré réticent pour l'heure à lancer une opération terrestre de grande envergure dans la bande de Gaza. "Nous devons considérer quand une opération (terrestre) devrait être menée. Pour le moment, ce n'est pas nécessaire, nous avons suffisamment de marge de manoeuvre", a affirmé samedi à la radio israélienne le ministre de la Défense Amir Peretz.

Israël doit "réduire les tirs de (roquettes) Qassam et si possible les stopper entièrement (...) Nous nous concentrons sur les objectifs les plus sensibles pour le Hamas et les fabriques de roquettes", a-t-il ajouté.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt et tous les autres...

Publié dans FRANCOPHONIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article