Provocation des extrêmistes sionistes à Roissy

Publié le par Adriana Evangelizt

Qu'ils aillent donc vivre en Israël et qu'ils nous foutent la paix en France. Mais qu'est-ce qu'ils foutent ici ? S'ils aiment tant Israël, qu'ils aillent donc vivre là-bas. Qu'est-ce qu'ils viennent nous emmerder ici ? Est-ce que les Espagnols nous causent autant de soucis ? Ou les Italiens ? Ou les catholiques ? Non, y'a que les sionistes qui jouent la provocation en France. Ca aussi, il va falloir que ça cesse.

 

 

 

 

Flottille: juifs et musulmans s'insultent à l'aéroport de Roissy
 
 
 

Des manifestants pro-israéliens brandissent le drapeau israélien le 2 juin 2010 à l'aéroport de Roissy

AEROPORT DE ROISSY — Une vingtaine de jeunes juifs et autant de musulmans se sont invectivés mercredi soir à l'aéroport de Roissy où la presse attendait l'arrivée de neuf Français retenus en Israël, a constaté un journaliste de l'AFP.

 

Ces Français, qui avaient participé à la flottille internationale pour Gaza, prise d'assaut par l'armée israélienne, ne sont finalement pas arrivés à l'aéroport parisien.

 

Aux alentours de 22H00, au terminal 2A, alors que les derniers passagers sortaient d'un vol en provenance de Tel-Aviv, un groupe d'une vingtaine de jeunes a brandi deux drapeaux d'Israël en scandant "Israël vivra, Israël vaincra".

 

A quelques mètres d'eux, un groupe de musulmans et militants de la cause palestinienne criaient "Allah est grand" en arabe.

 

Durant près d'une heure, les deux groupes se sont insultés. Certains ont tenté à plusieurs reprises d'en venir aux mains mais sans y parvenir, une trentaine de policiers faisant barrage.

 

Peu après 23H00, les forces de l'ordre ont fini par disperser les deux groupes.

 

Mercredi, le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner s'est dit persuadé que les militants propalestiniens français retenus en Israël après l'opération de l'armée israélienne contre leur flottille allaient "sortir très vite".

 

Un militant français propalestinien sur les dix qui se trouvaient sur les bateaux de la "flottille de la paix" a regagné Paris mardi. Il s'agit de Youssef Benderbal, membre du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP).

 

François Fillon avait quant à lui déclaré mardi devant l'Assemblée nationale que la France exigeait "la libération immédiate" des neuf Français et de l'ensemble des civils qui se trouvaient à bord des bateaux arraisonnés la veille par l'armée israélienne.

 

Des manifestations organisées pour dénoncer l'assaut de l'armée israélienne contre la flottille internationale d'aide à Gaza ont eu lieu mercredi en fin d'après-midi dans plusieurs villes de France.

 

Sources AFP

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES COLONS EXTREMISTES

Commenter cet article