En plein coeur des négociations, les sionistes commencent à construire de nouvelles colonies

Publié le par Adriana Evangelizt

Netanyahou pris en otage par les colons, généreusement financés par les membres de l'Ordre Noir aux Etats-Unis qui s'en servent pour faire avancer leur plan. Cela revient à ce que l'on disait ICI sur Bibi. S'il ne suit pas la Feuille de route des décideurs sionistes, il va gicler. Dans ces conditions, il est bien évident que les pseudos-négociations ne serviront à rien. Netanyahou va ballader Abbas d'une rencontre à une autre, lui souffler du vent et au bout du compte, la colonisation continuera, les frontières israéliennes ne cesseront de grandir tandis que la Palestine rapetissera jusqu'à devenir inexistante. Et ceci, les sionistes le savaient très bien et bien longtemps avant 1947.

 

 

 

 

En plein coeur des négociations,

 

les sionistes commencent à construire de nouvelles colonies

 

 

 

Naftali Bennett, directeur du soi disant « Conseil des colonies » sionistes en Cisjordanie occupée, a affirmé qu’ils commenceront la construction de maisons et d’établissements publics dans au moins 80 colonies. Cette déclaration coïncide avec le début des négociations directes à Washington dont l’autorité de Ramallah a annoncé précédemment qu’elle se retirerait si les constructions reprennent dans les colonies.

 

Bennett a critiqué les discussions de Washington en rejetant les exigences palestiniennes pour stopper les constructions de colonies en disant : « Ils (les Palestiniens) doivent comprendre que nous sommes ici pour toujours ». Marquant par cela la fin de l’interdiction partielle de la construction de colonies annoncée par le gouvernement sioniste, qui prend fin le 26 septembre prochain.

 

Il a ajouté : « La véritable expérience entre « l’islam extrémiste » des Palestiniens et l’entité sioniste est basée sur le terrain. C’est un test pour celui qui est le plus fort et qui restera ici pour toujours » selon ses prétentions. Cela montre qu’ils vont multiplier les opérations de colonisation à l’avenir.

 

Des extrémistes sionistes ont mis fin mercredi 1er septembre à l’interdiction de construction dans les colonies d’un côté, et ont menacé de renverser le Premier ministre sioniste, Benjamin Netanyahu, s’il ne leur permet pas de reprendre les constructions. En effet, la majorité des partis pro-colons sont représentées dans la coalition de droite dirigée par Netanyahu.

 

Les colons sionistes sont opposés à la solution de deux Etats, soutenue par les Etats-Unis, et ils considèrent que la Cisjordanie est un droit biblique qui leur revient. Silvan Shalom, vice-premier ministre sioniste a déclaré dans le passé que l’extension de l’interdiction de construction dans les colonies pourrait conduire à l’effondrement du gouvernement sioniste, et à la tenue de nouvelles élections.

 

Sources SIGNES DES TEMPS

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES COLONS EXTREMISTES

Commenter cet article