Les USA sont aussi pour un cessez-le-feu rapide, affirme l'UE

Publié le par Adriana Evangelizt



Les USA sont aussi pour un cessez-le-feu rapide, affirme l'UE



Le président des Etats-Unis George W. Bush s'est dit d'accord samedi avec l'Union européenne pour un cessez-le-feu "dans les plus brefs délais" à Gaza, a affirmé la présidence tchèque de l'UE dans un communiqué.


Lors d'un entretien téléphonique, le Premier ministre Mirek Topolanek, qui exerce la présidence tournante de l'UE, et M. Bush "se sont dit être du même avis quant à la nécessité de restaurer un cessez-le-feu dans les plus brefs délais et d'entamer les actions humanitaires tout en empêchant le trafic d'armes à destination de Gaza", selon le texte.

Si les termes "dans les plus brefs délais" figurent dans la version officielle du communiqué en français, la version anglaise de ce communiqué va plus loin en parlant de la nécessité d'un cessez-le-feu "immédiat".


Si les propos de M. Bush ont bien été rapportés, cela signifierait un tournant diplomatique majeur car les Etats-Unis s'étaient abstenus jeudi de voter la résolution 1860 du Conseil de sécurité qui appelait Israël et le Hamas à un cessez-le-feu, alors que les 14 autres pays avaient en revanche tous voté pour.


Israël, exigeant que le Hamas et le Djihad islamique arrêtent de tirer des roquettes sur ses agglomérations et d'importer des armes via les tunnels reliant la bande de Gaza à l'Egypte, a lancé le 27 décembre l'opération "Plomb durci", qui a fait jusqu'à présent plus de 800 victimes chez les Palestiniens.


Lors de l'entretien avec M. Topolanek M. Bush a suggéré que le Premier ministre tchèque, en sa qualité du président de l'UE, "soutienne la distribution de l'aide humanitaire par l'intermédiaire de l'Autorité nationale palestinienne" du président Mahmoud Abbas, a encore indiqué la présidence tchèque.


Les besoins humanitaires sont devenus criants dans la bande de Gaza, dont la population manque d'à peu près tous les produits de première nécessité deux semaines après le début de l'opération israélienne. L'UE réclame un cessez-le-feu immédiat ainsi que l'acheminement sans entrave d'une aide alimentaire et sanitaire d'urgence.


"Pour s'entretenir par téléphone" avec M. Bush, M. Topolanek a dû "brièvement interrompre les discussions" qu'il avait à Moscou "avec le Premier ministre russe Vladimir Poutine" sur la crise d'approvisionnement énergétique en Europe provoquée par le différend gazier entre la Russie et l'Ukraine, a précisé la présidence tchèque.

 


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans CONNEXION ISRAEL USA

Commenter cet article