Brigades Al-Qassam: 48 morts durant l’offensive israélienne

Publié le par Adriana Evangelizt

De l'aveu même de Silvan Shalom, aucun objectif -fixés par Olmert- n'ont été accomplis lors de ce massacre. Ce fut donc une tuerie gratuite. Comme toutes celles des sionistes.



Brigades Al-Qassam: 48 morts durant l'offensive israélienne



Ecrit par Paola Rochat   



Gaza – Abou Oubeida, porte-parole des Brigades Al-Qassam, branche militaire du Hamas, a déclaré dans une conférence de presse que seulement 48 de ses membres ont été tués au cours de l’opération Plomb Durci.

 
Des sources israéliennes avaient annoncé plus tôt que 300 membres des Brigades Al-Qassam sont morts durant les combats.

Abou Oubeida a dit que la guerre lancée par Israël est «immorale, ayant pour objectifs des civils et des enfants». De leur part, les Brigades ont tiré plus de 980 roquettes durant l’offensive. D’après le porte-parole, les combattants auraient ciblé 47 chars israéliens, un bulldozer, un camion, 4 hélicoptères abattus et un avion de reconnaissance à Rafah.

«La force des roquettes Qassam n'a pas été lésée lors de l'agression contre la bande de Gaza, et elle continuera à se développer pour répondre à toutes les violations israéliennes en Palestine. Nous continuerons à lancer des roquettes sur Israël», a déclaré Abou Oubeida, qui a démenti l’affirmation israélienne, d’après laquelle les 23 mosquées détruites cachaient des armes.

«La résistance restera le représentant légitime du peuple palestinien et elle maintiendra son approche», a conlcu le porte-parole des Brigades.

Alors qu’après l’annonce du cessez-le-feu israélien unilatéral le Premier ministre israélien, Ehoud Olmert, a annoncé: «L'opération Plomb durci a atteint ses objectifs et même au-delà», Silvan Shalom du Likoud soutient: «Nous n'avons rien obtenu des objectifs annoncés lors du déclenchement de l'opération lancée le 27 décembre».

Gilad Shalit n’a pas été libéré et deux cadres seulement du Hamas ont été tués. Des 1300 palestiniens morts, 800 au moins étaient des civils. La position de Abbas est considérablement affaiblie et le mouvement islamique est bien vivant: Ismaêl Haniyeh a parlé de «victoire populaire». (PNN)

Sources
PNN

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Ehud Omert

Commenter cet article